La joie de Souleymane Camara et des Montpelliérains, vainqueurs de Toulouse pour le compte de la 32e journée de Ligue 1
La joie de Souleymane Camara et des Montpelliérains, vainqueurs de Toulouse pour le compte de la 32e journée de Ligue 1 | Pascal GUYOT / AFP

Montpellier domine Toulouse (2-1), Rennes et Nice se neutralisent (0-0)

Publié le , modifié le

Dans le duel à distance pour la course à l'Europe, Montpellier a fait une très belle opération. Les Héraultais ont disposé de Toulouse (2-1) grâce à un but en fin de match de Souleymane Camara. Dans l'autre rencontre de ce début d'après-midi, Rennes n'a pas réussi à dominer Nice (0-0), stoppé à plusieurs reprises par les montants. Montpellier revient 6e, à hauteur de Reims et de Nice, à trois points de Marseille, quatrième.

Montpellier repointe son nez. Toujours inconstant, le MHSC a dicté sa loi sur sa pelouse face à Toulouse (2-1) dimanche. La semaine dernière, les Héraultais s’étaient pourtant inclinés à Nice et semblaient marquer le coup, à l’image de leur deuxième partie de saison. Mais avec ce succès et le match nul et vierge des Niçois à Rennes (0-0) dans le même temps, les revoilà à trois points de la quatrième place de l’OM. Les Bretons, pourtant largement dominateurs, ont cruellement manqué de réussite et sont un peu plus largués dans la course pour les places européennes.

Il ne fallait pas les oublier. Pourtant pas dans une très bonne dynamique, Montpellier a su faire le boulot ce dimanche pour rester dans le bon wagon. La rencontre a pourtant eu du mal à se débloquer avec une première période assez terne. Pourtant, les hommes de Michel Der Zakarian ont montré dès les premières secondes qu’ils avaient pris très au sérieux ce derby occitan. Vitorinho Hilton dès la première minute, Andy Delort et surtout Damien Le Tallec au quart d’heure ont manqué de grosses occasions, ce dernier manquant l’immanquable tout proche des buts.

Il a fallu attendre le retour des vestiaires pour voir Montpellier passer la vitesse supérieure et ouvrir le score sur une merveille de Ellyes Skhiri. Le milieu héraultais a trompé Baptiste Reynet d’une ogive terrible de l’extérieur de la surface (55’) pour sa troisième réalisation de la saison. Bien lancés, les locaux ont été surpris sur un des rares situations dangereuses sur leur but. Un corner terminé en partie de flipper et mal dégagé a profité à Kalidou Sidibé qui a égalisé d’un tacle rageur (67’). La décision est finalement venue d’un coup de poker, la classique Der Zakarian avec l’entrée en jeu du ''supersub'' Souleymane Camara. Le Sénégalais a profité de la passivité de la défense toulousaine pour couper un corner au premier poteau (77’) et donner la victoire aux siens. Le 25e but en sortie de banc pour le vétéran pailladin.

3 poteaux pour Rennes

Montpellier peut aussi remercier le manque de chance du Stade Rennais ce dimanche. Les Bretons ont fait le spectacle au Roazhon Park mais ils ont manqué de justesse dans la finition contre l’OGC Nice. Ils ont buté à trois reprises sur les montants de Walter Benitez et n’ont pu faire mieux que 0-0 malgré leur large domination. Ce résultat n’arrange aucune des deux équipes, Nice stagne au huitième rang et a vu Montpellier lui passer devant. Dixième, Rennes pointe désormais à huit points de la Ligue Europa et va désormais mettre tous ses espoirs dans la finale de la Coupe de France dans deux semaines pour voir les joutes européennes la saison prochaine.

Il y avait pourtant la place de faire mieux pour Julien Stéphan et ses hommes. Nice s’est montré solide tout au plus, et a pu compter à la fois sur un bon Walter Benitez dans le but et sur un soupçon de réussite. Hatem Ben Arfa a trouvé la barre sur coup franc dès la 12e minute avant qu'Adrien Hunou ne trouve les montants à deux reprises en deux minutes en fin de match (80’ et 82’). Les dernières minutes totalement débridées auraient pu sourire au Gym, passé pas loin du hold-up dans le money time. Il ne repart sur la Côte d’Azur qu’avec un point, et deux blessés, Diaby et Danilo sortis prématurément.

A six journées de la fin, le suspense reste entier avec cinq clubs en cinq points de la 4e à la 8e place avec la victoire de Saint-Etienne contre Bordeaux.

à voir aussi Ligue 1 : Saint-Etienne domine Bordeaux et se rapproche du podium Ligue 1 : Saint-Etienne domine Bordeaux et se rapproche du podium