Kylian Mbappé qui se joue du défenseur lillois sur le 2e but monégasque.
Kylian Mbappé qui se joue du défenseur lillois sur le 2e but monégasque. | Yann COATSALIOU / AFP

Monaco virtuellement champion de France après sa victoire contre Lille (4-0)

Publié le , modifié le

L’AS Monaco devra attendre pour fêter son titre de champion de France qui lui tend les bras. En effet, malgré la victoire contre Lille sur sa pelouse (4-0), le club du Rocher doit attendre, après le succès dans le même temps de son dauphin parisien en terre stéphanoise (5-0). Il reste deux matches à disputer pour les joueurs de Leonardo Jardim et ils possèdent trois points d’avance sur les Parisiens, avec une avance au niveau de la différence de but très confortable (+ 73 pour l’ASM contre + 56). Dans la lutte pour le maintien, Dijon gagne contre Nancy (2-0) et profite de la défaite de Lorient contre Bastia (2-0) pour se sortir de la zone de relégation. Nancy dernier du championnat, peut encore croire à la place de barragiste lors de la dernière journée, occupée à 3 points par Lorient.

Le titre

Monaco et Paris se sont répondus toute la soirée à distance. Mais cela ne changera rien. Il ne reste plus qu'un orteil à l'ASM pour être champion de France après sa victoire contre Lille (4-0). En effet, si les Parisiens sont les premiers à ouvrir le score contre Saint-Étienne, par l'intermédiaire de Cavani, auteur d'un doublé, le Rocher ne tarde pas trouver à son tour le chemin du but grâce à Falcao, lui aussi auteur d'un doublé. Au final, le PSG enfonce Saint-Étienne (5-0) sur sa pelouse, avec un autre doublé de Lucas et Monaco bat lourdement Lille (4-0). A eux deux, c'est 129 buts inscrits sur toute la saison.

L'Europe : Bordeaux et Marseille se neutralisent 1-1

La rencontre est une opposition directe pour la 5e place du classement et dernièr accès à l’Europe. Bordeaux est la première équipe à inscrire un but à l’issue d’une action très confuse. Diego Rolan marque le but alors qu’il est clairement hors-jeu. Il profite d’une situation confuse. L’arbitre assistant est mal positionné au moment de la passe car il venait de lever son drapeau pour signaler une faute. Seulement, Clément Turpin a laissé l’avantage alors que même les Marseillais s’étaient arrêtés de jouer.

En seconde période, ces derniers réagissent grâce à Bafétimbi Gomis. Les deux clubs se battront la place à distance lors de la dernière journée. Avantage à Marseille qui occupe cette 5e place avec un point d’avance. L'OM accueillera Bastia à la lutte pour le maintien, tandis que Bordeaux se déplacera à Lorient, club aussi à la lutte pour éviter la relégation.

Le Maintien

Aucuns des cinq clubs engagés dans la lutte au maintien n'a réussi à valider son ticket pour la prochaine saison en Ligue 1. Les bonnes opérations viennent de Dijon victorieux contre Nancy (2-0) et de Bastia vainqueur contre Lorient (2-0). Le premier se sort de la zone rouge pour un point et rejoint Caen qui avait l'occasion de se maintenir contre Rennes.

Seulement, les Normands ont perdu contre les Bretons de Rennes (1-0). Enfin, Bastia n'est plus la lanterne rouge de la Ligue après sa victoire contre Lorient et peut croire au maintien direct lors de la prochaine journée. Nancy, dernier, peut lui seulement espérer une place de barragiste en cas de revers de Bastia et de Lorient. Dijon se rendra à Toulouse, Nancy accueillera Saint-Étienne.

Le chiffre de la soirée est bien triste

Les joueurs de Christophe Galtier ne lui ont pas rendu hommage pour son dernier match à Geoffroy Guichard.

Le joueur

Kylian Mbappé a une nouvelle fois montré toute l’étendue de son talent. Contre Lille, la jeune pépite a réalisé un magnifique numéro avant d’être passeur sur le deuxième but monégasque. En deuxième mi-temps, pour le doublé de Falcao, c’est encore Kylian Mbappé qui est bien inspiré en lobe son adversaire pour le Colombien qui n’a plus qu’à mettre le plat du pied.

Le tweet

Déclarations

Franck Passi (entraîneur de Lille): "On a fait une très bonne première mi-temps mais Monaco a été beaucoup plus efficace que nous dans les deux surfaces. On ne mérite d'être menés 2-0 à la mi-temps. Mais on est tombé sur un grand gardien. Après il y a une différence entre le grand champion qu'est Monaco et nous, qui avons été en difficulté toute la saison. A 2-0, Monaco s'est un peu relâché. Et nous, on a pris un coup derrière la tête. Monaco c'est un très beau champion de France. Leur troisième but illustre la qualité de cette équipe. On ne pouvait pas s'opposer à une équipe demi-finaliste de Ligue des champions. C'est pour ça que je dis que je n'ai rien à reprocher à mes joueurs."

Valère Germain (attaquant de Monaco) : "On n'est pas officiellement champion encore, même s'il faudrait un concours de circonstances pour qu'on ne le soit pas. On le sera j'espère mercredi. Tout le monde était content dans le vestiaire, mais on n'a pas fait de cri de guerre, tant qu'on n'a pas le trophée on ne peut pas célébrer. Cette saison est belle, mais elle sera plus belle encore mercredi."

Unaï Emery (entraîneur du PSG) : "Nous avons joué un match complet en maintenant  l'esprit que nous souhaitions. Monaco a livré une grande saison mais n'est pas encore mathématiquement champion. Mais félicitations au travail que Monaco a fait. Cette concurrence est bonne pour le football français. L'équipe a maintenu la régularité que nous voulons. Nous sommes contents de notre match contre Saint-Etienne. Avec le nombre de points que nous avons, nous aurions pu être champions mais ce n'est pas suffisant cette année avec la concurrence de Monaco."

Guillaume Gorgeu @g_gorgeu