Monaco Reims
Duel entre le Rémois Tancalfred et le Monégasque Emmanuel Rivière | AFP - Valery Hache

Monaco vient à bout de Reims

Publié le , modifié le

Monaco a eu raison de Reims 3-2, en match avancé de la 26e journée du championnat de Ligue 1. C'est un but de son arrière gauche Layvin Kurzawa, auteur à la 95e minute d'un but providentiel, qui permet au club de la Principauté de rester dans la roue du PSG.

Les Monégasques ont abordé le temps additionnel sur le score de 2-2, après des réalisations de Valère Germain (8e) et Jérémy Toulalan (64e) en leur faveur et un doublé de Prince Oniangué (53e, 71e) pour Reims. Et, quand le scénario semblait écrit, Layvin Kurzawa a offert la victoire à ses coéquipiers.

Monaco jouait alors depuis une grosse dizaine de minutes en supériorité numérique, après le carton rouge infligé au défenseur latéral de Reims Aïssa Mandi (83e). L'ASM avait déjà eu l'occasion de voir à quel point leurs adversaires du soir étaient capables de bousculer les grosses cylindrées, puisque les mêmes joueurs de Reims les avaient éliminés en octobre en 16e de finale de la Coupe de France.

Fournier : "Frustré et déçu pour les garçons"

Une équipe de Reims qui peut avoir donc de gros regrets sur cette rencontre. "Je suis frustré et déçu pour les garçons. Il y avait les moyens de repartir avec autre chose que cette cruelle défaite", analyse Hubert Founier l'entraîneur rémois. "On a fait preuve d'un manque de malice sur ce  dernier ballon. On aurait dû mettre le ballon en touche et presser cette équipe. Cela aurait été plié. On a fait preuve d'un peu de naïveté sur cette rencontre".

Gilles Gaillard