Radamel Falcao (AS Monaco)
Radamel Falcao a fait son retour avec l'AS Monaco | OLLY GREENWOOD / AFP

Monaco, un nul et le retour de Falcao

Publié le , modifié le

Monaco a été contraint au match nul face à Valence (2-2) dans le cadre de l'Emirates Cup samedi à Londres. Pour l'occasion, l'ASM enregistrait le retour de son attaquant vedette Radamel Falcao, près de sept mois après sa grave blessure au genou gauche. Dans l'autre match de ce tournoi amical, Arsenal a dominé le Benfica Lisbonne (5-1).

Le retour du Tigre

Il attendait ce moment depuis déjà quelques semaines. Falcao, 28 ans, est entré en jeu en remplacement de Dimitar Berbatov à la 72e minute, se positionnant  à la pointe de l'attaque aux côtés de Valère Germain dans un 4-4-2 classique.  Le "Tigre" avait été victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche en Coupe de France contre le club amateur de Chasselay le 22  janvier, avant d'être opéré quelques jours plus tard. Il n'avait pu participer au Mondial au Brésil. Le Colombien a été applaudi par le public de l'Emirates Stadium, alors que Monaco était mené 2 à 1 par Valence.

Dans ce match d'ouverture du Tournoi Emirates, la formation monégasque  avait ouvert le score à la 30e minute par le défenseur tunisien Aymen Abdennour, reprenant victorieusement le centre de Joao Moutinho. Puis, Valence égalisait six minutes plus tard par un but contre son camp du défenseur monégasque Ricardo Carvalho, avant de prendre l'avantage à 20 minutes de la fin par l'intermédiaire de Paco Alcacer bien servi par l'ex-Lyonnais Aly Cissokho. Lucas Ocampos remettait finalement les deux équipes à égalité à la 80e  minute, d'un tir à l'entrée de la surface de réparation. 

Sanogo efficace avec Arsenal

L'équipe de Monaco reste invaincue en préparation après avoir précédemment enchaîné quatre succès en autant de matchs de pré-saison. Les hommes de Jardim auront l'occasion de s'étalonner davantage dimanche, toujours à Londres, face à une équipe d'Arsenal elle aussi en forme puisqu'elle vient d'étriller le Benfica (5-1) avec notamment un quadruplé de Yaya Sanogo.

AFP