James Rodriguez
James Rodriguez célébré par ses coéquipiers | AFP

Monaco a tremblé

Publié le , modifié le

L'AS Monaco aura tremblé jusqu'à la dernière minute de son match face à Sochaux, mais s'est finalement imposée 2-1 pour conforter sa deuxième place (à 8 points du PSG). Cette 28e journée n'aura pas vraiment profité à Nantes, qui a concédé un nul (2-2) face à Ajaccio dans les ultimes secondes, mais qui s'en sort toujours mieux que Rennes, battu par Valenciennes (2-1). A noter la très bonne opération d'Evian, qui est allé battre Guingamp (1-0). Si le titre semble promis au PSG, cette saison est loin d'être terminée en bas de tableau...

Berbatov a fait honneur à sa première titularisation en ouvrant le score dès la 6e minute en faveur de l'ASM. Et même si Sochaux a bien trouvé le poteau en première période, les joueurs locaux ont logiquement doublé la mise grâce à un pénalty -tiré à contre pied- de James Rodriguez. Les Lionceaux ont eu le mérite de ne rien lâcher bien au contraire, et Edouard Butin a redonné espoir aux siens en réduisant la marque à une petite dizaine de minutes de la fin en parvenant à frapper le ballon alors qu'il se trouvait au sol. L'expulsion de Jordan Ayew pour un geste d'humeur n'entamait en rien la motivation des Sochaliens, mais ils butaient sur une défense monégasque solidaire. Le club du Rocher conforte ainsi sa place de dauphin et se rassure un peu après son revers face à l'ASSE (2-0).

Les Nantais dépités

La frustration est au contraire bien présente pour Reims, qui a raté l'occasion d'intégrer le Top 5 après avoir mené 2-0 à Toulouse (3-2). Plus que de la frustration, c'est de la tristesse qui se faisait ressentir du côté de Nantes. Alors qu'ils pensaient tenir un premier succès en neuf rencontres, les hommes de Michel Der Zakarian ont concédé un nul 2-2 face à Ajaccio sur un but inscrit dans les toutes dernières secondes du match par Diarra (93e). Le FCN qui avait eu le mérite de prendre l'ascendant après avoir été mené dès la 5e minute à la suite d'un but de Mostefa, n'a pas su tenir le résultat et voit se rapprocher le spectre de la relégation après la victoire de Valenciennes contre Rennes (2-1), et d'Evian à Guingamp (1-0). Si il reste encore trois matches à jouer dimanche, cette journée aura notamment relancé le suspense pour la descente en L2. Alors que Sochaux semble à présent détaché, Valenciennes n'est peut-être pas définitivement condamné sachant que sept équipes se tiennent en huit points, de la 18e à la 12e place occupée par Montpellier.

Romain Bonte