Lens Monaco Ferreira Carrasco
Ferreira Carrasco (Monaco) enfonce les Lensois | FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Monaco s'envole sur le podium, Lens tutoie déjà l'enfer

Publié le , modifié le

Il y avait plus d'une classe d'écart entre Monaco et Lens. L'ASM est plus que jamais en position de force pour terminer sur le podium de la Ligue 1 et décrocher un ticket pour la Ligue des champions. Dimanche, les Monégasques ont enfoncé Lens 3-0. La lanterne rouge a 12 pts de retard sur Reims, premier non-relégable. A quatre journées de la fin, avec la plus mauvaise différence de buts, il n'y a plus aucun espoir de maintien.

C'était le match de la dernière chance pour les Nordistes. La chance n'existe pas et les miracles non plus. Face à une formation monégasque maîtresse de son sujet, il n'y avait pas grand-chose à faire. L'ASM a poussé de manière ordonnée, attendant patiemment son heure. Elle est venue via Ferreira Carrasco sur un contrôle orienté. Après un une-deux avec le Lensois Ba, il ajustait Riou (1-0, 37e). Les Nordistes n'avaient pas le temps de se relever que Martial passait la 2e lame (0-2, 44e).

Le tapis rouge et blanc était posé. Si un penalty était oublié sur Martial (49e), la jeune équipe de Jardim continuait sur sa lancée. Face à une défense lensoise complètement aux aboies. Bernado Silva profitait d'un mauvais renvoi pour marquer à deux mètres du but (0-3, 72e). Landre sauvait Lens d'un naufrage encore plus grand mais le mal était fait. La Ligue des champions s'avance vers Monaco. Pour le Racing, c'est la Ligue 2.

Xavier Richard @littletwitman