Monaco joie Rodriguez Rivière Germain
Le Monégasque James Rodriguez félicité par ses coéquipiers | PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

Monaco se refait une beauté

Publié le , modifié le

A défaut de viser le titre promis au PSG, Monaco fonce pleine balle vers la 2e place directement qualificative pour la Ligue des champions. Samedi, les Monégasques se sont imposés 2-0 à Bastia en match décalé de la 25e journée de Ligue 1. La lumière est venue d'un doublé de James Rodriguez. Avec cette victoire à Furiani, Monaco revient à 5 pts du PSG et met Lille à 9 pts avant le déplacement des Dogues à Evian/Thonon.

Trois jours après son court périple à Nice en Coupe de France (0-1 a.p.), Monaco continue sa tournée triomphale autour de la Méditerranée. Sans Falcao ni son remplaçant Berbatov, l'équipe de Claudio Ranieri avait tout de même du répondant. Attendu avec des fumigènes à Bastia, l'ASM ne s'est pas laissé impressionné. Au terme d'une première mi-temps en faveur des Rouge et Blanc, James Rodriguez s'est décidé à frapper. Au meilleur moment et sur un coup franc magistral que Leca, remplaçant de Landreau, a accompagné au fond des filets (0-1, 45e).

Doublé de James Rodriguez

Le Colombien a récidivé en seconde période sur une percée à gauche conclue d'un magnifique tir croisé (0-2, 77e). Avec ces trois points obtenus en Corse, Monaco ne laisse pas le Paris SG,  vainqueur de Valenciennes (3-0) vendredi, s'échapper en tête de la L1 et  entretient un tant soit peu le suspense. Il sécurise également sa 2e place au classement. Bastia, 8e avec 36 points, a quant à lui raté l'occasion de se replacer  dans la course à l'Europe.

Ré​actions

Frédéric Hantz (entraîneur du SC Bastia):  "Ce but avant la mi-temps nous fait mal et scelle le sort du match. Nous  l'avions connu mardi à Toulouse mais là nous le subissons contre nous. Mais il  n'y a pas que ce but à la 45e minute qui fait basculer le match. Monaco était  supérieur. On ne leur a pas fait assez peur offensivement. En seconde période  nous étions mieux mais le deuxième but nous a fait mal. On a manqué de justesse  technique. Il n'y a aucune frustration car Monaco était trop fort. On a la  sensation de se rapprocher sur un match des meilleurs mais il manque certains  détails. L'état d'esprit était parfait. On a la sensation que malgré la saison  avancée, on recherche encore notre équilibre. Nous devons continuer à  travailler. Djibril était déçu de sortir mais je voulais remettre de la  fraîcheur devant et j'ai tenté avec la rentrée de Wahbi (Khazri, ndlr)".
   
Claudio Ranieri (entraîneur de Monaco): "Nous savions que ce match à Bastia  serait difficile et je suis très satisfait de la soirée. Nous restons sur des  voyages où il est difficile d'aller gagner et nous avons répondu présent.  Bastia était une équipe très forte à domicile et il fallait être méfiant. C'est  une belle semaine avec la victoire en Coupe de France. La clé du match a été ce  but juste avant la mi-temps. James Rodriguez a fait un bon match et c'est un  joueur important mais c'est la victoire de toute l'équipe. Paris sera très dur  à aller chercher car ils sont très perforants en Ligue des Champions et en  Championnat. C'était un choix de laisser Abidal à Monaco. Isimat-Mirin avait  fait un bon match face à Nice et je voulais donner du repos à notre capitaine.  Pour moi cette victoire, ce soir, est la victoire de l'intelligence !".

Xavier Richard @littletwitman