Monaco corrige Metz (5-0)
Monaco corrige Metz (7-0) | JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Monaco reprend la tête de la Ligue 1, Toulouse perd à Caen

Publié le , modifié le

Les Monégasques, comme leurs homologues parisiens plus tôt dans la journée, ont remporté leur match pour le compte de la 8e journée, contre Metz. Ils ont corrigé les Lorrains (7-0). Carillo s'est offert un doublé. Grâce à cette victoire, Monaco reprend la place de leader en attendant le résultat de Nice, ce dimanche. Dans les autres rencontres, Toulouse s’est incliné à Caen (1-0), Montpellier s'est fait accrocher à Dijon (3-3) et Nantes a marqué et gagné pour la première fois à domicile contre Bastia (1-0).

Après leur nul arraché contre Leverkusen (1-1), cette semaine, en Ligue des champions, Monaco a corrigé Metz (7-0) et reprend ainsi la tête de la Ligue 1. Sur la pelouse du stade Saint-Symphorien, les joueurs de Leonardo Jardim se sont rassurés après des rencontres poussives, comme contre Angers, le week-end dernier. Impressionnants de facilité, les Monégasques ont assommé les Lorrains en inscrivant notamment trois buts en première période par Lemar (7), Germain (24) et Silva (40). Bien aidés par l'exclusion de Doukouré (60), ils ont ensuite alourdi la note après le repos par Fabinho (68 s.p.), Carrillo (72, 83) et Boschilia (89).

Meilleure attaque du championnat avec 22 réalisations, l'ASM s'empare de la première place, en attendant le résultat des Niçois contre Lorient, ce dimanche. Les blancs et rouges conservent les trois longueurs d'avance sur le PSG, champion en titre. Avec cette défaite, Metz, auteur d'un bon début de saison, marque le pas et recule dans le classement (7e). Les Mosellans sont corrigés pour la deuxième fois de la saison à domicile. Il y a dix jours, Bordeaux s'était imposé 3-0.

Toulouse sort du podium

Toulouse échoue à Caen (1-0) et sort du podium de la Ligue 1, après un bref passage. Le TFC restait pourtant sur trois victoires consécutives, dont celle contre le PSG (2-0) qui lui avait permis de se hisser à la troisième place. Les Toulousains sont désormais sous la menace de Saint-Étienne (12 pts), qui joue à Lyon dimanche. Les hommes de Pascal Dupraz ont cédé peu après l'heure de jeu sur penalty, sifflé pour une main de François Moubandje qui a coupé la trajectoire d'un centre de Ronny Rodelin. Le Croate Ivan Santini, guère en vue jusque-là, et qui n'avait plus marqué depuis son doublé contre Lorient datant de la première journée, l'a transformé d'une Panenka (64e).

Montpellier menait 3-1 grâce à un triplé de Ninga et sa recrue Sessegnon est entrée en jeu. Mais l'équipe s'est défensivement sabordée, de la bourde du gardien Jourdren au but contre son camp de Vandenborre, si bien que l'équipe de Frédéric Hantz s'est fait rejoindre à Dijon (3-3), et reste au bord de la zone de relégation (17e).

Le Losc et le FCN, scotchés en bas de tableau, devaient réagir en empochant une deuxième victoire cette saison, et ils l'ont fait, fût-ce de justesse. Lille, qui restait sur quatre revers d'affilée l'enfonçant à la dernière place, s'est imposé contre Nancy 1-0 sur un penalty d'Eder à un quart d'heure du terme. L'équipe de Frédéric Antonetti est 18e. Nantes, où René Girard commençait à être contesté, a inscrit son premier but à domicile, par Stepinski contre Bastia (1-0), un succès qui donne de l'air aux Canaris (16e).

AFP