Nabil Dirar Helder Costa
Nabil Dirar et Helder Costa à la fête | AFP

Monaco remet la pression sur Lyon, Reims lâche prise

Publié le , modifié le

Vainqueur de Guingamp (3-2), l'AS Monaco a repris provisoirement la deuxième place devant Lyon qui joue en soirée face à Ajaccio, lors de la 36e journée de L1. Pour le moment, les Monégasques comptent trois longueurs d'avance sur l'OL, qui n'aura donc pas le droit à l'erreur face à une équipe corse qui joue le maintien. En bas de tableau, Reims risque de payer cher sa défaite à domicile (2-3) face à Montpellier. De son côté, Lille reste à l'affût des places européennes suite à un court succès 1-0 à Lorient.

A deux journées de la fin, tout est encore possible, que ce soit pour les tickets européens, ou pour les deux dernières places pour la L2. Monaco a rempli son objectif en prenant les trois points du succès face à Guingamp, pour se retrouver provisoirement en deuxième position. Menant 2-0 à la pause, les hommes de Jardim ont eu toutefois bien plus de mal à se défaire de leurs adversaires bretons, auteurs de deux buts en six minutes en fin de rencontre. Les Monégasques vont regarder attentivement le match de la soirée opposant leur concurent direct pour la deuixième place, à savoir l'Olympique lyonnais qui reçoit Ajacccio.

Une autre équipe reste à l'affût pour les places européennes. Lille est en effet allé chercher trois précieux points sur le terrain de Lorient sur un but de Lopes (1-0, 56e). Le Losc reste 6e, mais ne compte plus qu'un point de retard sur Nice (5e), battu à Nantes (1-0).

En revanche, cette 36e journée risque de coûter cher à Reims. Opposés à une équipe de Montpellier qui n'avait plus grand chose à perdre, les Rémois ont montré leurs limites sur le secteur offensif. Si les Héraultais ont signé une troisième victoire d'affilée, les joueurs de David Guion ont quant à eux subi une troisième défaite de suite. Oniangué pensait pourtant avoir sauvé les meubles en égalisant à sept minutes de la fin du temps réglementaire, mais coupables d'un relâchement, les Champenois ont de nouveau cédé à deux reprises en fin de rencontre sur des buts signés Congré (84e), et Sanson (86e). Reims reste donc premier relégable, à un point du Gazélec qui joue ce soir à Lyon.