Monaco rate une occasion en or, Lorient plonge dans le rouge

Monaco rate une occasion en or, Lorient plonge dans le rouge

Publié le , modifié le

Accrochée in extremis par Rennes (1-1), l’ASM a manqué l’occasion de prendre le large sur Marseille, battu la veille à Nantes (1-0). Le club de la Principauté compte désormais deux longueurs d’avance sur l’OM. En bas de tableau, Toulouse et Reims se sont donnés de l’air en s’imposant respectivement à Lorient (0-1), désormais relégable, et à Bastia (1-2). Metz a cédé la lanterne rouge à Lens (3-0).

Monaco - Rennes : 1-1

Buts : Bernardo Silva (28e) pour Monaco ; Habibou (87e) pour Rennes

Comme d’habitude, le spectacle n’a pas été folichon à Louis-II. Comme face à Saint-Etienne (1-1) et Montpellier (0-0), les Monégasques ont perdu deux points à domicile. Bernardo Silva a pourtant profité d’une grossière erreur de Mexer pour battre Benoit Costil. L’équipe de Leonardo Jardim s’est ensuite relâchée. Elle a logiquement cédé dans les derniers instants, sur une remise intelligente de Grosicki exploitée par Habibou. Résultat : l’ASM manque l’occasion de distancer Marseille dans la course au podium. L’OM, battu à Nantes (1-0), est à deux points. Sans cette égalisation rennaise, les Monégasques auraient un matelas deux fois plus confortable. Mais sans doute avaient-ils déjà la tête à Turin. Mercredi, ils devront y combler leur but de retard face à la Juve (1-0) pour accéder au dernier carré de la Ligue des champions. 

Metz - Lens : 3-0

Buts : Malouda (13e), Sarr (56e s.p.) et Maïga (79e) pour Metz

Ce qui paraissait totalement utopique il y a quelques semaines l’est aujourd’hui un peu moins : et si Metz sauvait finalement sa peau en Ligue 1 ? En tout cas, les Lorrains n’ont pas abdiqué. Une jolie reprise de Malouda (13e), un penalty de Sarr (56e) et un troisième but de Maïga (79e), bien aidé par une mauvaise passe lensoise, ont signé son deuxième succès de rang à Saint-Symphorien. Malgré le premier but en L1 de Madiani dans les dernières minutes. Mine de rien, les Grenats viennent d’engranger sept points sur neuf. Sept points, c’est d’ailleurs leur retard sur le premier non-relégable à l’issue de cette 33e journée. Et puisque Metz a encore un match en retard, le 28 avril, face au PSG, l’espoir de ne pas descendre demeure. Pour Lens, qui récupère la dernière place de son bourreau du soir, l’espoir frise le néant. Avec onze unités de retard sur le 17e, les Sang et Or paraissent quasiment condamnés.

Bastia - Reims : 1-2

Buts : Sio (47e) pour Bastia ; N’Gog (6e) et Mandi (45e+1) pour Reims

Quatre mois sans la moindre victoire en déplacement. Et quatre défaites consécutives. A Bastia, les Rémois ont mis un terme à ces deux séries. David N’Gog (6e) n’a eu qu’à pousser le ballon dans le but corse pour ouvrir le score. La tête d’Aïssa Mandi a fait le break juste avant la pause (45e+1). L’entrée de Brandao, qui n’avait plus foulé une pelouse de L1 depuis le 16 août, a reboosté les Bastiais. Qui ont réduit le score grâce à Sio. Insuffisant pour empêcher le troisième revers de rang. Les Corses étaient invaincus à Furiani depuis le 3 décembre. Leurs deux points d’avance sur la zone rouge ne les mettent pas à l’abri. Les Rémois, désormais 14es, ont une marge de trois points.

Lorient - Toulouse : 0-1

But : Braithwaite (28e) pour Toulouse

"La Ligue 2, on n’en veut pa !" Le Moustoir a eu beau piquer une colère, les Merlus ont perdu gros face à Toulouse. Ils sont désormais relégables. Le TFC, lui, ne l’est plus. Braithwaite a enraillé la disette toulousaine à l’extérieur en 2015. Les Violets bonifient ainsi leurs deux victoires à domicile, devant Bordeaux (2-1) et Montpellier (1-0). Ils ont gagné trois de leurs quatre rencontres sous les ordres de Dominique Arribagé.

Guingamp - Evian-TG : 1-1

Buts : Beauvue (44e) pour Guingamp ; Blandi (50e) pour Evian-TG

La semaine dernière, Claudio Beauvue n’avait vraiment pas apprécié de cirer le banc guingampais à Rennes. L’attaquant de l’En-Avant, titulaire samedi, a répondu par son 13e but de la saison, inscrit juste avant la pause. Sauf que les Haut-Savoyards ont égalisé en seconde période : Nicolas Blandi a profité d’un ballon relâché par Lössl pour ouvrir son compteur en Ligue 1. L’EAG est 12e. L’ETG, 17e et premier non-relégable.

Gil Baudu @gbaudu