Abidal Monaco
Les Monégasques ont l'occasion de prendre temporairement les rênes de la Ligue 1. | VALERY HACHE / AFP

Monaco peut déjà voir la vie en rose

Publié le , modifié le

Impressionnante après seulement deux rencontres de championnat disputées, l'AS Monaco accueille à huit-clos Toulouse vendredi (20h30) pour le compte de la 3e journée de Ligue 1. Les Asémistes peuvent en cas de victoire se porter seuls en tête du classement, et ainsi mettre ses concurrents directs sous pression avant les autres rencontres du week-end.

Ce Monaco-là n’aura pas attendu bien longtemps avant de truster le trio de tête de la Ligue 1. Avec deux victoires en autant de matchs, les Asémistes s’offrent un début de saison à la hauteur des attentes placées en eux, après une fenêtre estivale fleurissante sur le marché des transferts. Pour sa deuxième rencontre consécutive à Louis-II, cinq jours seulement après le succès prometteur acquis contre Montpellier (4-1), l’ASM de Claudio Ranieri accueille à huit-clos (20h30) des Toulousains en quête de points.

Moutinho encore sur le carreau

Un déplacement qui s’annonce déjà compliqué pour le TFC. Les "Pitchounes" -qui n’ont toujours pas remporté le moindre match cette saison- devront en effet composer avec les blessures de Ben Basat (ischio-jambiers) et de Zebina (phase de reprise). Même si Clément Chantôme, prêté un an par le PSG, devrait débuter sous ses nouvelles couleurs, ces absences pourraient peser dans la balance. D’autant que Monaco va compter sur la quasi-intégralité de son effectif, Moutinho étant toujours en convalescence.

Cependant, et pour la première fois cette saison, les Monégasques s’apprêtent à disputer un match à huit-clos, sanction infligée en raison du comportement brutal d’un supporter envers l’arbitre de Monaco-Le Mans (2-1, le 17 mai dernier). Ce facteur, à prendre en considération, pourrait déstabiliser quelque peu une ASM… transcendée -comme cela devrait être souvent le cas cette année- la semaine passée par le large soutien de ses supporters. Pas sûr toutefois qu'un déplacement au Louis-II soit la meilleure des choses qui pouvait arriver à Toulouse en ce début de championnat.