Monaco : Peccini quitte le club

Publié le , modifié le

Le directeur technique de l'AS Monaco, l'Italien Ricardo Peccini, a annoncé à l'AFP qu'il quitterait le club de la Principauté "la semaine prochaine" afin de se lancer dans "un nouveau projet en Italie", où il a dit vouloir retourner.

"J'ai décidé de quitter le club il y a une quinzaine de jours et j'en ai  informé ma direction", a expliqué Peccini, à qui il restait une année de  contrat avec le club de la Principauté. "J'ai décidé de partir avant la fin de la saison, dès la semaine prochaine, afin de prendre mon temps pour choisir le nouveau projet dans lequel je vais aller, en Italie où je souhaite revenir", a poursuivi l'Italien, qui pourrait devenir directeur technique du club de la Sampdoria de Gênes.

"Certains poussent pour venir ici"

Arrivé à Monaco en septembre 2012, Peccini était responsable du recrutement, "surtout des jeunes", selon lui, et chargé de superviser la formation ainsi que l'évolution des contrats professionnels. Depuis l'arrivée au club du Portugais Luis Campos comme conseiller à la vice-présidence, on prêtait aux deux hommes des rapports tendus. Ce qu'a nié Peccini: "Je pense que Luis Campos et moi sommes complémentaires, a-t-il voulu souligner. On a très bien travaillé ensemble, sans problème." Ce départ semble toutefois annonciateur d'un réorganisation, en fin de saison, de la direction sportive du club. Depuis de longues semaines, les rumeurs sur un prochain départ de l'entraîneur Claudio Ranieri s'intensifient.

Jeudi, lors de sa conférence de presse, avant le déplacement à Rennes, Ranieri y a, une nouvelle fois, répondu, alors que le même jour, le quotidien sportif L'Equipe, annonçait l'éventualité de la venue de Zinedine Zidane comme entraîneur pour la saison prochaine. "Les rumeurs sont normales, a expliqué Ranieri en français. Mais elles ne restent que des rumeurs. Certains poussent pour venir ici. Il y a deux ans (le club était en Ligue 2, NDLR), personne ne le faisait. Mais cela ne m'affecte pas. J'ai signé un contrat de trois ans avec Monaco et j'ai confiance dans mes dirigeants."

Jean Charbon