Obbadi Monaco Nantes
. | DAMIEN MEYER / AFP

Monaco paie 50 millions à la Ligue

Publié le , modifié le

L'AS.Monaco, en négociation avec la Ligue de football, a obtenu le droit de maintenir son siège en principauté mais devra acquitter pour cela 50 millions d'euros, afin de sauvegarder l'équilibre entre tous les clubs professionnels en matière de fiscalité.

"L'AS Monaco s'est engagée à verser un montant volontaire, forfaitaire et définitif de 50 millions d'euros et à se désister du recours introduit devant le Conseil d'Etat", précise la Ligue dans un communiqué. Monaco contestait jusqu'ici devant le Conseil d'Etat l'injonction de la LFP d'implanter son siège en France.

La LFP avait à l'origine, en mars 2013, donné jusqu'à juin 2014 à l'ASM pour déménager son siège social en France, sous peine d'exclusion du Championnat de France. Elle voulait par cette injonction initiale régler un problème d'équité sportive, l'AS Monaco bénéficiant de gros avantages fiscaux avec un siège social implanté en Principauté. Le club monégasque avait contesté cette décision de la LFP, saisissant en mai 2013 le Conseil d'Etat. Une audience sur le fond était prévue mercredi prochain. Elle n'aura donc pas lieu, à la suite de cet accord. Mais en conséquence, Monaco, en conservant son siège sur le Rocher, ne sera pas assujetti à la future taxe à 75%.

Rybolovlev: "un aboutissement intelligent"

"Depuis le début nous souhaitions trouver un aboutissement intelligent qui  convienne à chacun dans un climat favorable de négociations", a souligné le président monégasque Dmitry Rybolovlev. "Le projet de l'AS Monaco FC doit permettre de tirer vers le haut le football français. Et il est bien que cela ait été  compris", a-t-il conclu. 

Christian Grégoire