Monaco Touré Bastia 032015
Monaco a bousculé Bastia | VALERY HACHE / AFP

Monaco lorgne de plus en plus sur le podium

Publié le , modifié le

L'année 2015 continue de sourire à l'AS Monaco. Avant de retrouver Arsenal en Ligue des champions mardi, les Monégasques n'ont fait qu'une bouchée de Bastia 3-0 en ouverture de la 29e journée de Ligue 1. Un doublé de Martial et un but de Matheus ont mis les Corses, réduits à neuf, à terre. Kurzawa a lui vu son penalty arrêté par Areola. Cette victoire permet à l'ASM de conforter sa 4e place et de revenir à 3 pts de Marseille qui reçoit Lyon dimanche.

Attention, Monaco ne va pas se contenter d'un quart de finale de Ligue des champions. Quatre jours avant de valider -en toute logique- son billet face à Arsenal, l'ASM a prévenu le trio de tête qu'en cas de faiblesse il était là. Ce soir, il n'y a plus que trois points d'écart avec l'OM, 3e. Marseille reçoit Lyon dimanche mais les Monégasques ont toujours un match en retard à disputer contre Montpellier. Au-delà des chiffres, l'impression laissée par les hommes de Jardim est la meilleure explication à ce retour au premier plan. Alimenté par un Joao Moutinho clairvoyant, le trio Matheus-Martial-Dirar fait fureur. Bastia avait rivalisé en demi-finale de la Coupe de la Ligue, là c'était le no man's land. Très vite Monaco a pris la direction des opérations. Un assaut en règle du but d'Areola que Romaric a protégé une fois en sauvant sur sa ligne une tête de Matheus (14e). Le portier corse a lui aussi fait le job quand Martial s'est présenté devant lui (21e). Mais la mission était perdue d'avance.

Doublé de Martial

Le même Martial s'est montré plus efficace sur un centre tendu (1-0, 22e). Sans réaction, le Sporting perdait pied après la demi-heure de jeu. Après un contrôle de la poitrine parfait, Matheus était accroché par Diakite. Penalty et carton rouge, sanction logique. Kurzawa frappait en force mais son ballon n'était pas assez bien placé pour tromper Areola (33e) Qu'importe puisque les Monégasques continuaient d'aller de l'avant. Moutinho osait la louche dans le dos des Corses pour Dirar. Ce dernier servait Matheus qui crucifiait Areola (2-0, 43e). Moutinho se régalait face à un adversaire aussi mou. Sur une nouvelle inspiration, Matheus donnait au centre pour Martial qui gonflait la note (3-0, 51e). En verve, l'attaquant monégasque avait plusieurs fois l'occasion d'inscrire un triplé. Mais ce n'était pas la peine d'en rajouter surtout que le Bastiais Sio écopait lui aussi d'un carton rouge, moins de cinq minutes après son entrée en jeu. Un succès 3-0 sans forcer pour préparer le retour face aux Gunners, mission accomplie pour Monaco.