Leonardo Jardim
Leonardo Jardim quitte l'AS Monaco | AFP

AS Monaco : Leonardo Jardim licencié, Robert Moreno nouvel entraîneur

Publié le , modifié le

Après avoir laissé planer le suspense depuis plusieurs jours et un peu plus ces dernières heures, l'AS Monaco a officialisé samedi le licenciement de son entraîneur Leonardo Jardim, en froid avec ses dirigeants. Il est remplacé sur le banc monégasque par l'Espagnol Robert Moreno, ancien sélectionneur de l'Espagne qui vivra sa première expérience d'entraîneur principal dans la Principauté. Moreno a signé jusqu'en 2022.

Le fusible Jardim a de nouveau sauté. Comme annoncé par différents médias ces dernières heures, l’entraîneur portugais n’est plus en charge de l’AS Monaco. Le 7e de Ligue 1 a licencié samedi son ex-technicien, pour la deuxième fois en à peine plus d’un an. Il est remplacé par l’Espagnol Robert Moreno (42 ans), l’ancien sélectionneur éphémère de l’Espagne. L’ex-bras droit de Luis Enrique va prendre ses fonctions en début de semaine prochaine pour la reprise à la Turbie.

Moreno devra réussir là où Jardim a échoué, incapable de redonner à l’ASM de la constance et de la sérénité après 18 derniers mois mouvementés. Le Lusitanien avait su au fil des années trouver à chaque fois la solution pour faire briller ses équipes, en dépit des nombreux mouvements qui ont agité le Rocher depuis l’arrivée de Dmitri Rybolovlev comme président du club. Jardim avait fait de sa marque de fabrique la capacité à faire briller de nombreux jeunes talents passés sous ses ordres (Mbappé, Bernardo Silva, Fabinho, Lemar, Martial, etc…) dans un cadre collectif bien établi. Mais les rumeurs de fracture dans le vestiaire monégasque ces derniers mois et des relations de plus en plus froides avec ses dirigeants ont eu raison du crédit glané par le coach champion de France et demi-finaliste de la Ligue des champions en 2017.

Première sur un banc en club

La tâche de Robert Moreno s’annonce plus grande qu’il n’y paraît de prime abord. Après l’intermède Thierry Henry et le retour manqué de Jardim l’hiver dernier, l’entraîneur espagnol doit désormais s’installer dans la durée. Engagé pour deux saisons et demi, le temps lui est laissé sur le papier. Mais l’ancien patron de la Roja lors des qualifications de l’Euro 2020 va devoir redonner de la cohésion à son groupe tout en vivant sa première expérience en tant qu'entraîneur principal en club. Son seul vécu consiste en neuf matches à la tête de la sélection espagnole (7 victoires, 2 nuls) et une fin tumultueuse avec le retour à son poste de Luis Enrique. 

Monaco ne compte "que" cinq points de retard sur la troisième place synonyme de Ligue des champions, l’objectif de l’AS Monaco, surtout à l’égard des sommes investies dans son recrutement ces derniers mois. Disciple de Luis Enrique, dont il fut l’adjoint à l’AS Rome (2011-2012), au FC Barcelone (2014-2017) ou encore avec l’Espagne (2018-2019), Moreno devrait apporter un style plus offensif à sa nouvelle formation et à son duo infernal Wissam Ben Yedder – Islam Slimani. Les ingrédients sont réunis, reste à bien les assembler.

Robert Moreno, actuel sélectionneur de l'Espagne
Robert Moreno, actuel sélectionneur de l'Espagne