Monaco joie Germain
Les Monégasques visent haut cette saison | MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY

Monaco face à Montpellier et au rythme endiablé

Publié le , modifié le

Trois jours après avoir arraché le nul (1-1) au CSKA Moscou en Ligue des Champions, l'AS Monaco ouvre ce vendredi soir la 10e journée de Ligue 1 en recevant Montpellier. Un enchaînement qui a mis en colère Leonardo Jardim, l'entraîneur de l'ASM, qui s'est plaint que son club ne soit pas plus protégé par le calendrier.

"Pourquoi Monaco joue vendredi alors qu'il y a six ou huit clubs qui jouent le samedi ? Je ne sais pas pourquoi ! Cela n'existe pas ailleurs. Ce n'est bon ni pour le football français, ni pour le spectacle, ni pour les joueurs. Mais peut-être y a-t-il une raison que je ne connais pas." Leonardo Jardim n'est pas un habitué de telles sorties médiatiques. Mais l'entraîneur portugais de Monaco n'apprécie pas du tout que son équipe soit soumise à enchaîner ce déplacement à Moscou mardi et la réception de Montpellier ce vendredi. "Ce que je dis vaut pour tous les clubs qualifiés en Coupe de d'Europe, Lyon, Saint-Étienne, Nice... Moi, je suis professionnel. Je défends le football français au niveau européen et au niveau national."

Sur cette journée de Ligue des Champions, il est vrai que les Monégasques n'ont pas été épargnés. Lyon, qui a disputé le même jour sa 2e journée de Ligue des Champions, n'affrontera Guingamp que samedi. Le PSG, qui a battu Bâle mercredi, aura quatre jours pour préparer le Clasico contre l'OM. Mais l'OL avait joué à Lorient avant d'aller à Seville trois jours après, pour deux défaites à la clé. Et les hommes de Bruno Génésio seront soumis au même enchaînement entre le choc contre la Juventus le 2 novembre, et le match contre Bastia le 5 novembre. Le 23 novembre prochain, ce sera au tour du PSG d'aligner le déplacement à Arsenal et celui à Lyon, trois jours plus tard.

Et ailleurs en Europe ? C'est bien simple, cette semaine, personne n'est soumis au même rythme. Que ce soit dans les quatre "grands" championnats (Italie, Espagne, Angleterre, Allemagne), mais aussi dans les autres en Pologne, Russie, Croatie, Ecosse, Bulgarie... Bref, Monaco a des raisons de se sentir lésé, même si les trois équipes engagées en Ligue des Champions seront, à un moment, traité de cette manière. Le problème, c'est que l'ASM a subi la semaine dernière une déroute à Toulouse (3-1), et que Montpellier vient d'accrocher sa deuxième victoire de la saison, la semaine dernière. Suffisant pour rendre fébrile Leonardo Jardim ?

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze