AS Monaco
Radamel Falcao (à gauche) félicité par Thomas Lemar (au centre) après la victoire de l'AS Monaco sur la pelouse du Borussia Dortmund en quarts de finale de la Ligue des Champions (3-2). | Federico Gambarini / DPA

Monaco-Dijon : gagner avant une quinzaine royale pour les princes monégasques

Publié le , modifié le

Trois jours seulement après s'être imposé sur la pelouse du Borussia Dortmund en quarts de finale aller de la Ligue des Champions (3-2), l'AS Monaco accueille Dijon lors de la 33e journée de Ligue 1. Une rencontre des plus abordables pour les Monégasques afin de conforter leur place en tête du Championnat. Un relégable dijonnais à priori d'un niveau inférieur, comparé aux prochains adversaires de l'ASM dans les deux prochaines semaines...

Un rythme infernal

Trois matchs en une semaine, sept en trois semaines, et même 10 en moins d'un mois ! Le calendrier de l'AS Monaco est tout simplement incroyable en avril... Encore engagé sur trois tableaux (Championnat, Coupe de France et Ligue des Champions), le club de la Principauté ne peut négliger aucune rencontre. Coincée entre le double affrontement avec le Borussia Dortmund en quarts de finale de la C1 (3-2 à l'aller), la réception de Dijon est primordiale dans la course au titre. A six journées de la fin, Monaco ne peut lâcher aucun point en route, chaque match est une finale. D'autant que les joueurs du Rocher recevront donc Dortmund mercredi pour la manche retour, puis se déplaceront à Lyon le week-end prochain et, enfin, au Parc des Princes le 26 avril en demi-finales de la Coupe de France. Démentiel...

Un effectif de plus en plus usé

Une accumulation de matchs, tous aussi importants les uns que les autres, préjudiciable pour les organismes monégasques. Depuis un mois, l'infirmerie de l'ASM n'a jamais désempli avec les blessures de Falcao (coup à la hanche), Benjamin Mendy (psoas) et Djibril Sidibé (côtes et appendicite) notamment. Et encore, Leonardo Jardim a toujours pu aligner une équipe d'une grande compétitivité pour, à chaque fois, décrocher le résultat espéré. Des remplaçants comme Andrea Raggi, Nabil Dirar et Joao Moutinho se sont montrés plus que solides au cours de cette période. En espérant, pour eux, que ça dure...

Un Dijon en pleine crise mais qui ne lâchera rien

Et pour ne rien arranger, Dijon est un adversaire piège pour Monaco. Actuels 19e et premier relégable avec 29 points, les Bourguignons luttent pour leur survie dans l'élite. Sevrée de succès depuis sept rencontres, la formation d'Olivier Dall'Oglio doit se reprendre sous peine d'immense désillusion à la fin de la saison. Les Dijonnais se souviendront sûrement qu'ils avaient accroché le leader du Championnat au match aller (1-1 le 29 novembre 2016) avec l'égalisation de Frédéric Sammaritano à la 86e minute. Preuve qu'ils ne lâcheront rien...

Fabien Mariaux