Monaco joie Germain
Les Monégasques visent haut cette saison | MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY

Monaco à Dijon avec le plein de confiance

Publié le , modifié le

Irrésistible avec son attaque de feu, Monaco a l'occasion de s'emparer provisoirement de la tête du championnat en cas de victoire sur le pelouse du promu Dijon, mardi à l'occasion de la 15e journée, et en attendant les sorties mercredi de ses deux principaux rivaux Lyon (à Nantes) et le PSG (face à Angers).

La Ligue 1 s'invite donc en semaine, mais pour Monaco (2e, 32 points), auteur également d'un remarquable parcours en Ligue des champions, cela ne change rien. Habitués à jouer tous les trois jours, les hommes de Leonardo Jardim ne montrent toujours aucun signe d'essoufflement, malgré le rythme d'enfer qu'ils affichent avec une série de cinq victoires de rang, toutes compétitions confondues, pour 18 buts inscrits ! Et en cas de victoire face à Dijon (14e, 14 pts), les Monégasques pourront provisoirement monter sur un trône de leader qu'ils n'ont occupé cette saison que lors des 4e et 5e journées, avant de se faire doubler par Nice.

La confiance constitue l'atout principal de l'ASM avec comme corollaire l'efficacité. A moins que ce ne soit l'inverse, l'efficacité qui crée la confiance. Toujours est-il que les joueurs du Rocher devraient logiquement poursuivre sur leur lancée. Ils ont pour cela quelques arguments à faire valoir: une assise défensive solide (Kamil Glik et Jemerson), des latéraux au volume de jeu impressionnant, Djibril Sidibé, Benjamin Mendy, un milieu de terrain en confiance, avec Fabinho et Tiémoué Bakayoko, des ailiers talentueux, Bernardo Silva et Thomas Lemar, et surtout un effectif fourni et de qualité (Dirar, Moutinho, Mbappé...). et surtout ils entendent bien faire le plein de points avant la trêve. En face, la volonté et l'abnégation souvent manifestées par les Dijonnais risquent de ne pas suffire pour une équipe qui n'a pas beaucoup de marges de manoeuvre  et qui n'a plus gagné en championnat depuis quatre matches.

Gourcuff revient au Moustoir

Deux autres rencontres se dérouleront en décalé le mardi. Celle d'abord qui pourrait permettre à Rennes de consolider sa belle quatrième place lors du derby breton face à Lorient, dernier du championnat et en pleine lutte pour sa survie. Ce sera aussi, pour Christian Gourcuff, ex-entraîneur historique du club des Merlus, dont il avait claqué la porte en estimant n'avoir pas les moyens de travailler, des retrouvailles avec le Moustoir qui s'annoncent électriques.
Dans le même temps, Lille (19e, 11 pts), également dans une situation critique, a l'opportunité de revenir sur Caen (15e, 14 pts), un concurrent direct pour le maintien. Après s'être rassurés défensivement contre Nantes (0-0), les Lillois, muets lors des quatre derniers matches, vont devoir enfin marquer un but pour espérer se relancer. Et surtout commencer à sortir la tête de l'eau avant qu'il ne soit trop tard. 

Christian Grégoire