Monaco Saint-Etienne
Fabinho et Joao Moutinho se congratulent lors du match face à Saint-Etienne. | ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Monaco coule un St-Etienne inoffensif

Publié le , modifié le

Face à des Verts perdus et apathiques, Monaco a déroulé pour s'offrir une victoire facile à Geoffroy-Guichard (4-0). Rapidement devant au score grâce à Djibril Sidibé, les Monégasques n'ont jamais été inquiétés par des Stéphanois en perdition. Stéphane Ruffier a été expulsé lors d'un accrochage avec l'arbitre suite à un but litigieux de Fabinho. Monaco remonte à la deuxième place, Saint-Etienne reste 15e mais peut être relégable dès demain en cas de victoire de Toulouse, Troyes et Lille.

Face à des Stéphanois malades (aucune victoire depuis le 14 octobre et une dangereuse 15e place), c'est un Monaco revigoré par deux victoires de suite face à Troyes et Caen qui s'avançait à Geoffroy-Guichard. Privés de nombreux joueurs (Léo Lacroix, Ronaël Pierre-Gabriel et Bryan Dabo suspendus tandis que Loïc Perrin, Florentin Pogba, Romain Hamouma et Ole Selnaes sont blessés), les joueurs du Forez décidaient d'aborder la rencontre en 4-2-3-1 avec Rémy Cabella en soutien de Loïs Diony et l'arrivée de Gabriel Silva et M'Bengue en défense. 

Le match : Monaco n'a pas eu à forcer son talent

Placés dans un 4-4-2 classique avec Radamel Falcao et Keita Baldé sur la pointe de l'attaque, les Monégasques prennent directement l'ascendant sur des Stéphanois fébriles. Sur une action initiée par Thomas Lemar, Sidibé glisse dans l'intervalle à Rony Lopes qui centre en retrait sur Keita Baldé. Sa frappe est repoussée par Kévin Théophile-Catherine et revient sur Djibril Sidibé. Le latéral gauche ajuste facilement Stéphane Ruffier (1-0, 3'). Les Stéphanois sont pris à la gorge d'entrée.

Les assauts reviennent inlassablement sur les buts de Stéphane Ruffier, face à des Verts asphyxiés en défense et amorphes en attaque. La défense stéphanoise est proche du K.O sur des incursions de Falcao (16', 17'). Perdus, les joueurs de Julien Sablé ne réagissent que par des initiatives isolées de Diony (23') ou Monnet-Paquet (24'). A la suite d'une action stéphanoise, Thomas Lemar est à l'initiative et à la conclusion d'un contre supersonique après une bonne combinaison avec Keita Baldé (2-0, 32'). 

Ruffier expulsé

En deuxième période, les Stéphanois tentent une timide réaction. Rémy Cabella laisse passer un ballon de but (50'), juste avant que Stéphane Ruffier ne sauve les siens sur  une frappe de Keita Baldé. Sur l'action suivante, Fabinho marque en étant hors-jeu (3-0, 53'), rendant fou de rage les Stéphanois qui se précipitent vers l'arbitre, dont Stéphane Ruffier. Le portier interpelle férocement l'arbitre, qui l'expulse (54').  Monaco s'envole dans la foulée après une récupération de Fabinho, qui glisse à Baldé. L'international sénégalais fusille facilement Jessy Moulin, qui a remplacé Ruffier (4-0, 61').

Le joueur : Fabinho a rayonné

Il avait annoncé en milieu de semaine que ce serait sans doute sa dernière saison à Monaco. Envie de se montrer ou joueur apaisé, Fabinho a en tout cas étouffé à lui tout seul les milieux stéphanois. Ses grands segments ont facilité la récupération, comme sur le quatrième but monégasque. Auteur du troisième but (entâché d'une position de hors-jeu) et de la passe décisive pour Baldé, l'international brésilien semble retrouver le niveau qu'il affichait la saison dernière.

La stat' : 21

Signe d'une fébrilité inquiétante et durable, les Stéphanois ont encaissé 21 buts sur les 7 derniers matchs, soit autant que sur les 16 précédents. Avec une charnière centrale Théophile-Catherine-M'bengue remaniée, les Stéphanois ont pris l'eau de toutes parts face aux assauts monégasques. Avec ces 4 nouveaux buts encaissés, les Stéphanois ont désormais la 19e plus mauvaise défense (31 buts), seulement devancé par la lanterne rouge, Metz (33). Les Stéphanois n'ont plus gagné depuis 10 matchs, leur plus longue série depuis 2001.

Théo Gicquel @@theoogicquel