Monaco chute encore contre Bordeaux

Monaco chute encore contre Bordeaux

Publié le , modifié le

Monaco a encore manqué l'occasion de creuser l'écart à la deuxième place de la Ligue 1 en s'inclinant contre Bordeaux (2-1). Cette défaite offre la possibilité à Nice (3e) et Lyon (4e) de revenir à deux et trois points des Monégasques.

Monaco a trouvé une bête noire. Les cinq dernières rencontres avec Bordeaux n’avaient pas tournées à l’avantage des Monégasques (quatre défaites, deux nuls). Le match de ce soir a confirmé cette mauvaise tendance. Les Girondins se sont imposés 2-1 à Monaco grâce à des buts Thomas Touré et Adam Ounas. Frédéric Guilbert a réduit l’écart d’un but contre son camp (90+3). Bordeaux s’éloigne à neuf points de la zone rouge, Monaco (2e) offre une nouvelle occasion à ses poursuivants de réduire leur retard. 

Monaco, maudits corners

Monaco a pourtant rapidement mis le pied sur le ballon. Après dix premières minutes équilibrées, les locaux ont confisqué le cuir. Une domination appuyée par une supériorité technique, notamment grâce à Bernardo Silva et Fares Bahlouli. Ce dernier s’est notamment illustré dès la 9e minute, sur une frappe captée en deux temps par Jérôme Prior. Vingt minutes plus tard, il a distillé une balle de but, d’une jolie louche vers la gauche de la surface. Mais le mauvais contrôle de Thomas Lemar a condamné l’action à l’oubli. L’histoire se répète souvent. A force de dominer sans concrétiser, Monaco a été puni. Une erreur de marquage a suffi à Bordeaux pour renverser la situation. Sur un corner, Thomas Touré s’est placé au premier poteau avant de discrètement reculer vers le second. Le ballon est parti vers Enzo Crivelli au premier, toute la défense de Monaco suit. La déviation involontaire de Fabinho a terminé sur Touré, libéré de tout marquage (45+2). Le second but fut du même ordre, la défense de Monaco visiblement allergique au second poteau. Cette fois, c'est Adam Ounas qui a profité de l'erreur de marquage d'Echiejile, à la peine tout le match, pour reprendre un corner à bout portant (56e). 

Bordeaux souffle, Monaco tousse

Monaco a bien tenté de revenir, bombardant la surface de Bordeaux. Ils ont eu l'occasion de réduire l'écart, comme sur une tête plongeante un peu trop croisée de l'entrant Guido Carrillo (79e). Les Monégasques ont même obtenu un penalty sur un tacle non-maîtrisé de Cédric Yambéré (90e). Vagner Love a transformé en deux temps mais Benoît Bastien a invalidé le but pour des raisons peu claires, la plus probable étant le temps d'arrêt dans sa course marqué par le Brésilien. Guilbert a finalement redonné un peu d'espoir aux Monégasques d'un but contre-son camp, mais trop tard (90e+3). Monaco, une semaine après sa victoire sur Paris, se compliqué la fin de saison alors que Nice (3e) et Lyon (4e) ont l'occasion de revenir à deux et trois points. De son côté, Bordeaux met la zone rouge à distance (9 points sur le 18e). 

Hugo Monier @hgo_mon