James Rodriguez Monaco Rennes
. | EPA/MAXPPP

Monaco bat Rennes et garde le contact

Publié le , modifié le

Sans Radamel Falcao blessé, l'AS Monaco a fait le job en prenant la mesure de Rennes (2-0) samedi en match avancé de cette 15e journée. James Rodriguez et Anthony Martial, qui ont tous les deux inscrits leur premier but en Ligue 1, ont permis aux Monégasques de revenir provisoirement à deux points du PSG.

Monaco n'aura joué que 45 minutes. Une semaine après sa victoire peu convaincante à Nantes (0-1), l'ASM a offert pendant une période un visage plus séduisant au public de Louis-II en l’emportant avec la manière face à une équipe de Rennes (2-0) hors-sujet. En l’absence de Falcao, victime d’une lésion à la cuisse droite qui a honoré la tribune présidentielle de sa présence, les Asémistes ont pu se reposer sur James Rodriguez et Anthony Martial, auteurs tous les deux de leur premier but en Ligue 1. Au classement, le club du Rocher reprend provisoirement la place de dauphin au LOSC, qui se déplace dans la soirée (20h) à Valenciennes.

Méconnaissables dans le jeu, les Rennais n'ont eu de cesse de reculer en première période. Monaco, qui avait aligné Martial en l'absence de Falcao, a trouvé l'ouverture sur coup-franc par l'intermédiaire d'un autre Colombien. Positionné à l'entrée de la surface, Rodriguez a propulsé du pied gauche le ballon dans le petit filet opposé de Costil (1-0, 19e), gêné par la présence sur la trajectoire d'Adrien Hunou au moment de la frappe. Les Rouge et Noir, peu impliqués dans le repli défensif, ont rapidement concédé le break. Profitant d'une combinaison un peu chanceuse avec Rivière aux 18 mètres, Martial a ajusté le portier breton d'un petit tir croisé du gauche (2-0, 44e). 

Plus appliqués au retour des vestiaires, les hommes de Philippe Montanier ont retrouvé un semblant de football. Tiémoué Bakayoko, par deux fois, a failli réduire la marque... mais s'est heurté soit à l'un de ses coéquipiers (57e), Hunou en l'occurrence, soit à l'arête du montant droit de Subasic (78e). A force de pousser, les Bretons se sont découverts. Rivière, qui avait bien suivi une action par Lucas Ocampos, a manqué de parachever la prestation de son équipe (87e) en envoyant sa reprise à bout portant dans les nuages. Une addition moins salée donc des Rennais qui repartent les valises à moitié pleines.

Vidéo: Retour sur Monaco - Rennes et St-Etienne - Reims

Voir la video