Jorge Jesus
Le technicien du Benfica Jorge Jesus | AFP - FRANCISCO LEONG

Monaco aurait choisi Jorge Jesus

Publié le , modifié le

Pour remplacer Claudio Ranieri sur le banc la saison prochaine, l'AS Monaco aurait fait son choix. Selon L'Equipe, c'est le Portugais Jorge Jesus, aux commandes de Benfica depuis 2009, qui aurait reçu une belle proposition du club monégasque. Homme de tempérament, il a pour lui d'avoir mené le club de Lisbonne en finale en Ligue Europa en 2013, au titre de champion à deux reprises, et de se retrouver encore en finale de la Ligue Europa mercredi, en ayant sorti la Juventus.

C'est sans doute l'une des places les plus convoitées d'Europe, et aussi la plus risquée. A Monaco, un entraîneur est certain d'avoir de gros moyens pour viser très haut avec un effectif de grande qualité. Mais il n'est pas sûr de satisfaire son actionnaire, même en remplissant ses objectifs. Claudio Ranieri, l'homme qui a fait remonter l'ASM en L1 et qui l'a remis en Ligue des Champions, devrait officiellement le vérifier en début de semaine prochaine, avec son limogeage. Coupable de quelques mauvais pas (en Coupe) et de n'avoir pas tiré le maximum de certaines recrues (Moutinho notamment), l'entraîneur italien va céder sa place. Et selon L'Equipe, le club aurait trouvé son successeur: Jorge Jesus.

Selon L'Equipe, Jorge Campos, le conseiller sportif du club, serait à Lisbonne avec un contrat de deux ans en poche (plus une année en option) pour convaincre l'entraîneur de Benfica de venir sur le Rocher. A quelques jours de la finale de la Ligue Europe à laquelle prend part, pour la deuxième année de suite, le club lisboète qui affrontera Seville, cette rumeur va faire l'effet d'une bombe. Car le technicien, depuis son arrivée dans le club en 2009, s'est taillé un joli palmarès. Il a l'occasion d'accrocher la Ligue Europa un an après l'avoir perdu de justesse contre Chelsea, a remporté le championnat portugais à deux reprises (20111 et 2013), et a dirigé de nombreux joueurs sud-américains. Avec ces leaders Falcao, Ocampos, Rodriguez, Fabinho, sans oublier les Portugais Moutinho ou Ricardo Carvalho, l'équipe du président Rybolovlev a un sacré contingent cette saison. Et pour viser encore plus haut, le club va certainement s'activer encore sur le marché.