Monaco : 7 clubs attaquent la LFP

Monaco : 7 clubs attaquent la LFP

Publié le , modifié le

Sept patrons de clubs français, dont Nasser Al-Khelaïfi (PSG) et Vincent Labrune (OM), ont attaqué la LFP dans le cadre de l'accord financier trouvé le 23 janvier dernier Ligue et l'AS Monaco, qui stipulait la conservation des avantages fiscaux du club princier en échange de 50 millions d'euros.

Près de la moitié des boss du football français ont co-signé un courrier adressé à la Ligue Professionnel de Football, dénonçant notamment "un arrangement précipité, peu transparent et insuffisant".

Le 23 janvier dernier, le club de la Principauté et l'instance du football français avaient trouvé un accord suite à la volonté signifiée par la Ligue de voir l'AS Monaco délocaliser son siège social en France. Le club présidé par le milliardaire russe Dmitry Rybolovlev avait accepté de verser 50 millions d'euros à la Ligue pour conserver ses avantages fiscaux. L'été dernier, lorsque la Ligue s'était insurgée contre l'exception monégasque, la somme de 200 000 millions d'euros avait été évoquée, avant d'être finalement réduite de 150. 

Pour "l'équité sportive" 

Les patrons des sept clubs de L1 ont également signifié dans leur lettre qu'il était "évident qu’un versement forfaitaire de 50 millions d’euros permettant de mettre un terme définitif"" au litige avec l’AS Monaco est très insuffisant et lèse les intérêts des clubs professionnels". Avant de rajouter que "ce n’est pas l’AS Monaco FC ni la LFP qui sont visées mais l’équité sportive".

Le feuilleton de l'été, puis de l'automne, puis de l'hiver est encore loin d'être terminé. 

Jean Charbon