Ligue 1 Metz joie 032017
Le soulagement des joueurs de Metz | AFP - Christophe Verhaegen

Metz respire en dominant Bastia plus que jamais en danger (1-0)

Publié le , modifié le

Metz a pris un peu de marge sur la zone de relégation en s'imposant (1-0) face à Bastia vendredi en ouverture de la 30e journé de ligue 2. Pour les Lorrains, ce petit succès obtenu dans un duel marqué par nombre d'approximations techniques, leur permet de poursuivre une série de neuf matches sans défaite. Pour Bastia en revanche, la situation se complique et il faudra un véritable sursaut pour éviter la relégation.

Ce match fut le parfait reflet d'une opposition entre deux équipes du bas du tableau et le but messin en est un exemple parfait. Sur un centre au millimètre d'Ivan Balliu, Lindsay Rose dégageait mal sur Gilles Cioni et ce dernier marquait contre son camp (46e). Les Messins tentaient bien de doubler rapidement la marque mais ils avaient ensuite le tort de trop reculer. Les Bastiais, qui avaient été inexistants jusque-là, tentaient alors d'en profiter. Le gardien Jean-Louis Leca montait même sur le dernier corner, sans que le score ne change.

La barre des 40 pts se rapproche

Les Messins remontent provisoirement à la 13e place du classement (35 pts). La barre fatidique des 40 points, qui avait permis au 17e de se maintenir la saison passée, n'est désormais plus qu'à 5 points. Surtout, le barragiste Nancy (18e) est distancé à 7 points. Bref, les comptes sont bons pour Metz. Les Corses (25 pts) s'éloignent par contre de plus en plus du maintien et pourraient être relégués à six points de la place de barragiste si Nancy et Dijon venaient à s'imposer samedi et dimanche, respectivement contre Lorient et Saint-Etienne.

Réactions:

Philippe Hinschberger (entraîneur du FC Metz): "L'objectif était de renouer avec la victoire à Saint-Symphorien. Mais on a tremblé jusqu'au bout, jusqu'à ce dernier corner qui nous rappelle de mauvais souvenir. Ceci étant, on a réalisé une bonne première période, ça s'est joué à peu de chose qu'on mène à la pause. J'ai trouvé qu'on avait mis du rythme pendant une demi-heure. Actuellement, on est plutôt dans l'embellie. C'est à nous d'emmener le club vers le sommet, qui, pour nous, est le maintien. L'histoire n'est pas terminée, il y a toujours des points à prendre."

Rui Miguel de Almeida (entraîneur de Bastia): "Pour moi, le résultat aurait dû être le nul. On ne doit pas encaisser un but contre notre camp. Mais le plus important, c'était l'attitude, le caractère de l'équipe. On a fait le maximum sur le terrain. Nous n'avons certes pas eu beaucoup d'occasions mais c'était pareil pour Metz. Nous avons la possibilité de Marange et beaucoup de centre, c'est équilibré avec Metz. Nous devons continuer à travailler. Nous avons besoin de grandir sur différents points. Je pense qu'aujourd'hui, nous avons été proches de notre objectif."

Christian Grégoire