PSG Toulouse Eric Choupo-Moting
L'attaquant parisien Eric Choupo-Moting | AFP - Franck Fife

Ligue 1 / Metz-PSG : Duel de champions à Saint-Symphorien

Publié le , modifié le

Le Paris Saint-Germain se rend à Metz ce vendredi pour ouvrir la 4e journée de Ligue 1. Le champion de France se déplace sans Neymar, dont les négociations pour un départ continuent, ni Kylian Mbappé et Edinson Cavani ne seront du voyage.

Le champion de Ligue 1 affronte le champion de Ligue 2 pour ouvrir la 4e journée de la saison 2019-2020 ce vendredi soir. Un gouffre sépare le Paris Saint-Germain du FC Metz, qui ne s'est plus imposé face au PSG depuis 2008. Lors de leur dernier déplacement en Moselle, pour la saison 2017-2018, les Parisiens s'étaient imposés 5-1 au Stade Saint-Symphorien. 

Un trio d'absents

Mais l'écart entre les deux formations est déjà légèrement réduit par les aléas. Tous les trois buteurs il y a deux ans, Neymar, Kylian Mbappé et Edinson Cavani ne seront pas sur la pelouse ce vendredi. La situation du Brésilien n'est toujours pas résolue, faute d'accord entre le PSG et Barcelone. Ses deux coéquipiers sont sortis sur blessure contre Toulouse. Mbappé, touché aux ischios-jambiers de la cuisse gauche, sera absent quatre semaines, alors que Cavani, blessé à la hanche, manquera au moins trois semaines. Le PSG ne peut plus compter que sur Eric-Maxim Choupo-Moting comme attaquant de métier, mais le Camerounais a débuté son intérim par un doublé. 

Hognon réaliste

La situation pourrait sembler favorable aux Messins, mais leur entraîneur Vincent Hognon reste lucide sur l'écart de niveau entre les deux équipes. "Ce sont des grands joueurs absents mais ceux qui les remplacent sont des joueurs de très haut niveau aussi, a-t-il souligné en conférence de presse. Ils n’ont pas vraiment de soucis d’effectif même avec quelques joueurs importants en moins. Choupo-Moting, vous avez vu ce qu’il a fait, c’est quand même le capitaine d’une sélection de haut niveau. Des bons joueurs remplacent de très, très bons joueurs.

Metz veut penser à Monaco plutôt qu'à Angers

Les Messins devront se concentrer sur leur jeu, plutôt que sur l'identité de leurs adversaires: "Il n’y a pas de vérité, ce sera déjà à nous de faire un bon match." Et retrouver l'élan qui a permis un large succès contre Monaco (3-0) lors de la deuxième journée. Une victoire que les Messins n'ont pas su bonifier, avec une claque face à Angers samedi dernier (0-3). "En face, on a eu un adversaire qui a proposé des choses différentes et surtout une intensité différente, a jugé Hognon en conférence de presse. Et, nous, malgré une performance, d’un point de vue athlétique, qui n’était pas mauvaise mais qui était insuffisante par rapport à celle de l’adversaire. C’est surtout ça qu’il faut retenir."