Metz joie L1 042015
Les Messins pour une fois à la fête | AFP

Metz peut encore croire au miracle

Publié le , modifié le

Le FC Metz n'est plus -du moins provisoirement- lanterne rouge du championnat après son succès 3-2 contre une équipe de Toulouse réduite à dix. Les Lorrains qui n'avaient plus gagné depuis 18 rencontres (dont 13 revers), profitent en outre de la lourde défaite de Lorient face à Rennes (3-0) pour revenir à huit longueurs de la si convoitée 17e place. Montpellier vainqueur de Bastia (3-1) passe sixième à la différence de buts devant Bordeaux qui joue dimanche contre Lens, lanterne rouge provisoire. Rennes qui gagne à Lorient 3-0, passe 9e, devant ses voisins guingampais et nantais. Reims a perdu à Lille 3-1, alors que Nice a concédé un nul à Evian/Thonon 2-2.

Même si tout le monde observe avec attention la lutte acharnée du haut de tableau, celle concernant le bas du classement est tout aussi palpitante... Sur les sept équipes mal classées qui jouaient ce samedi soir, seul le FC Metz a empoché les trois points. Les supporteurs messins auront donc attendu 18 rencontres avant de pouvoir enfin célébrer une victoire, alors que leur équipe se trouvait pourtant menée au score après un premier but signé Ben Yedder (22e). Ils peuvent notamment remercier Maïga, auteur du premier triplé de sa carrière au Stade Saint-Symphorien. Réduit à dix après l'expulsion de Tisserand à l'heure de jeu, le Téfécé a eu le mérite de se battre jusqu'au bout, inscrivant un deuxième but à la 90e minute.

Dans son malheur, Toulouse a toutefois eu la chance de voir son principal concurrent pour le maintien chuter. Premier non relégable, Lorient s'est en effet incliné dans le derby qui l'opposait à Rennes (0-3). Mexer (17e), puis Armand (43e) et Doucouré (50e) ont tous les trois trouvé la faille dans les buts de Lecomte. Evian-Thonon n'est pas rassuré non plus après son match nul (2-2) sur le terrain de Nice, Thomasson permettant aux Savoyards d'égaliser à dix minutes de la fin. Comptant le même nombre de points qu'Evian (35), Reims n'a rien pu faire face à Lille qui a signé un 12e succès cette saison (3-1). Enfin, Montpellier qui compte toujours un match en retard, se repositionne en sixième position devant Bordeaux qui reçoit Lens dimanche.

Romain Bonte