Gilles Sunu
Les Lorientais exultent après le deuxième but de Gilles Sunu | PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Metz et Montpellier ratent le coche, Lorient et Evian respirent

Publié le , modifié le

Montpellier et Metz ont manqué l’occasion de monter sur le podium provisoire de la Ligue 1 ce samedi : le club héraultais a été rejoint au score à la dernière minute de jeu contre Nice (1-1), tandis que les coéquipiers de Florent Malouda ont sombré contre Evian Thonon Gaillard (3-0) qui sort de la zone rouge ! En revanche, le RC Lens, battu par le Stade Rennais (2-0), s’y installe en compagnie du SC Bastia qui s’est incliné à domicile contre des Merlus retrouvés (0-2).

Les Montpelliérains s’y croyaient déjà ! Propulsés sur le podium provisoire du Championnat par une jolie tête de Vitorino Hilton (72e), les hommes de Rolland Courbis, brièvement hospitalisé cette semaine après un malaise, en ont finalement été repoussés au bout du temps additionnel (90e+3). Une égalisation de Lloyd Palun tardive et confuse, puisque les visiteurs ont, longtemps après le coup de sifflet final, réclamé une main du milieu de terrain niçois.

Les Grenats craquent

Les Messins y ont en revanche beaucoup moins cru : toujours dans le coup à la pause (0-0), ils ont ensuite complètement coulé face aux Hauts-Savoyards. Auteurs d’un début de saison calamiteux, ces derniers confirment leur coup de mieux en venant s’imposant très nettement face aux hommes d’Albert Cartier qui l'ont pu que constater les dégâts. Une ouverture du score chanceuse de Cédric Barbosa (ou plutôt, but contre son camp de Cheick Doukouré qui a trompé son propre gardien en contrant le centre de son adversaire), un penalty de Daniel Wass et un K.O signé Gianni Bruno : l’ETG sort de la zone rouge !

Après un mois de septembre cauchemardesque (4 matches, 4 défaites, 0 but marqué !), les Lorientais démarrent celui d’octobre sur de bien meilleurs bases et s’imposant à Bastia (2-0). Après une première période bien terne, les Merlus ont fait la différence au retour des vestiaires. A la conclusion d’un centre fort de Jordan Ayew devant le but, le défenseur bastiais Mathieu Peybernes poussait le cuir dans ses propres filets, la première réalisation lorientaise depuis le 30 août ! Sur leur lancée, les hommes de Sylvain Ripoll n’en restaient pas là et remettaient ça un quart d’heure plus tard, Gilles Sunu en profitant pour inscrire son premier but de la saison (62e).

Ntep régale!

Mais le chef d’œuvre de la soirée est à mettre au crédit de Paul-George Ntep, qui d’une sublime frappe enroulée dans la lucarne du portier lensois Rudy Riou (il doublera le score une demi-heure plus tard), a permis aux siens de mettre fin à une bien mauvaise série défensive. Le Stade Rennais avait en effet encaissé huit buts lors de ses trois derniers matches : avec ce succès convaincant (2-0), il s’offre un certain répit. Le RC Lens passe lui dans le rouge : 18e, les joueurs d’Antoine Kombouaré ne devancent au classement que les Bastiais de Claude Makélélé et l’En Avant Guingamp, qui doit encore affronter Nantes dimanche.

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer