Di Maria-Motta PSG
Angel Di Maria et Thiago Motta pourraient ne faire que se croiser au PSG. | AFP

Mercato - Di Maria tout proche, Thiago Motta sur le départ : ça chauffe au PSG

Publié le , modifié le

Le mercato du PSG pourrait bien s’accélérer dans les jours à venir. Après l’arrivée de Kevin Trapp, qui devrait pousser Salvatore Sirigu vers la sortie, le club parisien avance sur le dossier Angel Di Maria. Les dirigeants du triple champion de France en titre ont déjà trouvé un accord avec le milieu argentin, d’après Le Parisien. Et pendant ce temps-là, Thiago Motta a fait part de ses envies d’ailleurs à La Gazzetta.

L’intersaison est généralement faite de hauts et de bas. Le PSG en fait l’expérience en ce mardi de fête nationale. Un jour où l’arrivée de Di Maria, courtisé depuis un an, n’a jamais été aussi proche de se concrétiser et le départ de Thiago Motta, élément clé de son système depuis son arrivée en janvier 2012, n’est jamais apparu aussi inéluctable. En effet, Le Parisien indique dans son édition de mardi que Di Maria a donné son accord au PSG sur les bases d’un contrat de cinq ans.

Nasser Al-Khelaïfi et son équipe doivent désormais finaliser les négociations avec Manchester United. Le montant du transfert devrait osciller entre 60 et 65 millions d’euros, pour un joueur acheté 75 millions d’euros par les Red Devils au Real Madrid l’été dernier. Sa valeur a baissé au terme d’une saison sans relief dans le nord-ouest de l’Angleterre (4 buts en 33 matches), la faute à une adaptation difficile et à une relation plus que froide avec Louis van Gaal.

Motta : "Ce n’est pas une question d’argent, mais d’envie"

Avec Di Maria sur le point de s’engager, le PSG remplira l’un de ses objectifs principaux de l’été, à savoir renforcer son secteur offensif. Mais il n’avait certainement pas anticipé les velléités de départ de Thiago Motta. Ce dernier les a confiées à La Gazzetta dello Sport, dans un entretien publié mardi par le quotidien italien. "Je sens que c’est la fin d’un cycle. J’ai tant donné et tant reçu. Ce serait plus confortable pour moi de rester, mais ce ne serait pas honnête envers moi-même et envers le club, que j’ai fini par aimer. Ce n’est pas une question d’argent, mais d’envie." Après avoir tout gagné au niveau national, Motta se sent au PSG "comme après le triplé réalisé avec l’Inter en 2010".

Voilà pourquoi il ne veut pas y faire la saison de trop et s’en est ouvert auprès de Laurent Blanc durant le stage des Parisiens en Autriche. Un coup dur pour le technicien cévenol, qui considère toujours l’international italien comme une pièce maîtresse de son groupe. Il est la caution barcelonaise de son projet de jeu et son départ pourrait créer un immense vide à Paris. D’autant que Yohan Cabaye a pris la porte pour rejoindre Crystal Palace la semaine passée. Fourni la saison dernière, le secteur du milieu de terrain pourrait se retrouver dépeuplé dans les prochains jours. Ce qui pourrait bien compliquer le mercato parisien.

Geoffrey Steines