Mercato d'hiver: les 5 flops les plus retentissants de la Ligue 1

Mercato d'hiver: les 5 flops les plus retentissants de la Ligue 1

Publié le , modifié le

A mi-saison, les clubs de foot ont l'occasion d'ajuster leurs effectifs avec ce mercato d'hiver, ouvert depuis le 1er janvier. Pour certains, c'est le moment de compenser des manques à certains postes, pour d'autres, il s'agit de faire une belle affaire en recrutant une pointure en manque de temps de jeu. Mais les investissements et les choix ne sont pas toujours les bons.

Martin Djetou - Nice - 2005

Martin Djetou était un nom, un joueur reconnu dans l'Hexagone. Lorsque l'OGC Nice l'attire dans la Baie des Anges, le milieu de terrain est âgé de 30 ans, et évoluait à Parme. Mais l'international n'est plus au niveau qu'il possédait lorsqu'il jouait non loin de là, à Monaco avec lequel il a été champion de France. Il est surtout mis dehors par le club transalpin, qui ne veut plus de lui et emploie tous les moyens pour le dissuader de rester. A Nice, l'international français ne joue que 5 matches lors de ce prêt.

Everton et Souza - PSG - 2008

A l'époque, le PSG n'est vraiment pas dans une bonne dynamique. Le club se trouve dans le ventre mou de la Ligue 1, et n'a pas encore les moyens financiers que va lui apporter le Qatar quatre ans après. Mais la filière brésilienne a souvent donné de belles perles au Parc des Princes. A la fin du mercato, les dirigeants de la Capitale font donc  signer deux Brésiliens: Everton Santos, qui évolue aux Corinthians, et Williamis Souza, qui joue à Sao Paulo FC, club où a évolué Raï. Mais aucun d'eux ne fait illusion. Le premier ne joue qu'un seul match sous les couleurs parisiennes, le deuxième 17. 

Juan Angel Krupoviesa - Marseille - 2008

Un arrière gauche argentin, recommandé par Diego Maradona lors de son transfert pour Boca Juniors. Sur le papier, Juan Angel Krupoviesa apparait comme une belle opportunité à l'OM lors de ce début d'année 2008. Mais c'est un coup de poker. Considéré comme le meilleur du pays à son poste, il avait été écarté des terrains suite à une blessure au genou. De titulaire de Boca, il était devenu remplaçant. Et son passage sur la Canebière ne l'a pas plus relancé. Huit matches disputés en six mois, et à la fin, l'option d'achat n'est pas levée par le club marseillais.

Hamdan Al Kamali - Lyon - 2012

Parfois, des joueurs sont recrutés car leur nationalité ouvre des marchés intéressants pour le club. Parmi d'autres, Hamdan Al Kamali fait partie de ces recrues. Il a 23 ans lorsque l'Olympique Lyonnais vient le recruter sous forme de prêt dans son club d'Al-Wahda. L'international émirati ne restera en France que jusqu'en juillet, pour disputer finalement 8 matches. A son actif, un but, 4 cartons jaunes et un rouge.

Isaac Kiese Thelin - Bordeaux - 2015

En pleine Zlatan-mania en France, le club de Bordeaux jette son dévolu sur un autre attaquant suédois, plus jeune et déjà international. Isaac Kiese Thelin, du haut de son mètre quatre-vingt-neuf, vient d'inscrire 5 buts en 14 matches avec Malmö, a découvert la Ligue des Champions et la sélection A. Arrivé pour compenser le départ à la CAN de Cheikh Diabaté, il n'a jamais réussi à s'imposer dans la ligne d'attaque bordelaise. En deux années, il a disputé 29 matches de championnat, et inscrit 3 buts. Son nom est annoncé parmi les départs cet hiver.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze