Quelques recrues d'hiver qui ont flambé en ligue 1
Les cinq meilleures affaires du mercato d'hiver en Ligue 1: Berbatov à Monaco, Maxwell au PSG, Ntep à Rennes, Waris à Valenciennes, Obraniak à Bordeaux | AFP

Mercato: Berbatov, Maxwell ou Ntep, le Top 5 des meilleures recrues de l'hiver en Ligue 1

Publié le , modifié le

Le mercato d'hiver est une belle occasion de faire de bonnes affaires. Si certains clubs ne trouvent pas la perle rare, d'autres ont fait de très bonnes affaires, en relançant un joueur pour six mois, ou plus. Retour sur quelques transferts fructueux.

Maxwell - PSG - 2012

Quelques mois avant ce Mercato, QSI a pris en mains les destinés du club parisien. Pressé par le temps, les nouveaux dirigeants qataris ajustent leur effectif à coups de millions, après avoir limogé Antoine Kombouaré pour le remplacer par Carlo Ancelotti. Parmi les nombreuses arrivées de cet hiver 2012 (Thiago Motta, Alex), le latéral gauche Maxwell est sans doute la meilleure affaire. Calme, technique, expérimenté, sachant se montrer offensif, il a apporté tout son savoir-faire sur le côté gauche. Il était en plus un proche de Zlatan Ibrahimovic, recruté l'été suivant et avec lequel il a joué à l'Ajax, à l'Inter Milan ou au FC Barcelone. Il a assis l'ambition du club parisien. Très influent dans le vestiaire, il est un aiguillon pour la jeune génération (Marquinhos, Lucas, Rabiot...).

Ludovic Obraniak - Bordeaux - 2012

Après avoir activement participé au titre de champion de France de Lille en 2011, Ludovic Obraniak n'est plus qu'un joker de luxe dans le Nord pour Rudi Garcia. Une situation qui lui pèse, à quelques mois de l'Euro en Pologne et en Ukraine. C'est donc à Bordeaux, en manque de résultats, qu'il tente de se relancer. Avec sa patte gauche, il remet l'équipe dans le bon sens, par ses buts (notamment sur coups francs) mais surtout par ses passes décisives. C'est sur l'une d'entre elles que les Girondins battent Saint-Etienne (3-2) lors de la dernière journée, une victoire synonyme de qualification pour la Ligue Europa.

Dimitar Berbatov - Monaco - 2014

Après avoir laissé partir sa nouvelle star Falcao pour l'Angleterre ainsi que James au Real Madrid, Monaco se cherche une nouvelle gâchette offensive, à moindre coût. C'est le vieillissant buteur bulgare Dimitar Berbatov qui arrive en Principauté. L'ancienne star de Manchester United ou du Bayer Leverkusen ne tarde par à se mettre en évidence, puisqu'il fait trembler les filets adverses dès son deuxième match. En une demi-saison, il inscrit 9 buts en 15 matches, et son association avec Anthony Martial fait merveille. Cela lui permet de signer un nouveau contrat d'un an avec l'ASM.

Paul-Georges Ntep - Rennes - 2014

Arrivé à Auxerre à 17 ans après avoir fait toutes ses classes en région parisienne, Paul-Georges Ntep y reste jusqu'à l'hiver 2014. C'est en Bourgogne que les dirigeants rennais viennent le chercher. Rapide, technique, il a tapé dans l'oeil des recruteurs bretons en ayant inscrit 12 buts en une demi-saison. A la fin du Mercato, le Stade Rennais le recrute. Il inscrit son premier but dès son deuxième match. Lors des quatre derniers matches de la saison, il fait à chaque fois trembler les filets adverses. Au total, en 13 rencontres, il marque 5 buts. Cet hiver, il fait partie des joueurs susceptibles de quitter son club.

Abdul Majeed Waris - Valenciennes - 2014

Après un passage en Angleterre, en Suède et en Russie, Abdul Majeed Waris débarque dans le Nord, à Valenciennes, en janvier 2014. Pour ce Ghanéen de 23 ans, le parcours n'a pas été facile pour arriver là. Il n'est que prêté par le Spartak Moscou, qui ne l'a fait jouer qu'à 16 reprises la saison d'avant. Mais en 14 apparitions sous le maillot de VA, il fait parler la poudre en inscrivant la bagatelle de 9 buts. Le public du Hainaut le surnomme "Magic Waris". Il ne restera pas dans le club à l'issue de ce prêt, s'engageant à Trabzonspor pour 3 ans, avant de revenir en France la saison suivante, à Lorient.