Mercato (3/3) : Retouches et ajustements

Mercato (3/3) : Retouches et ajustements

Publié le , modifié le

Le mercato hivernal ouvre ses portes le 1er janvier 2018. Les premières tractations sont déjà lancées. Certains joueurs ont déjà donné leur accord pour changer d'air. En Ligue 1, tout le monde n'est pas logé à la même enseigne. Pas la même épaisseur de portefeuille, pas les mêmes perspectives en championnat et surtout pas les mêmes besoins sur le terrain. Troisième épisode de notre série sur les enjeux du mercato à venir en Ligue 1. Pour beaucoup de club il s'agira de scruter quelques bonnes opportunités sur le marché et opérer des ajustements.

Du côté des deux Olympiques, difficile de prévoir de gros mouvements dans les deux sens. La base de chaque effectif est déjà assurée. Exception de l'attaque marseillaise, dont la hiérarchie n'est pas encore figée, mais qui sera normalement assurée par les mêmes joueurs. Mitroglou et Germain viennent seulement d'arriver et ont eu un certain coût. 

Quelques indésirables partiront en cas d'ouverture. Ce sera vraisemblablement le cas d'un Clément Grenier qui plaît en Ligue 1.  Jordan Ferri et Mapou Yanga Mbiwa sont insatisfaits de leur temps de jeu et Maxwel Cornet est toujours dans le viseur du Borussia Dortmund. Mais pas sûr que l'OL laisse partir ces éléments importants dans la rotation. Il faut dire que le club rhodanien est encore engagé en Europa League et en Coupe de France.

A Marseille, Rod Fanni n'a pas disputé la moindre minute cette saison, tout comme Henri Bedimo. Doria n'a été titularisé qu'une seule fois en L1. Marseille pourrait accepter de leur trouver une porte de sortie en cas de bonne offre. Grégory Sertic joue lui aussi très peu (deux titularisations en Ligue 1) mais sa polyvalence pourrait pousser l'OM à le conserver.

Au rayon des arrivées, les deux clubs ont ciblé des postes mais aucun nom n'a vraiment filtré, mis à part celui du Lillois Thiago Mendes, qui intéresserait l'OM selon L'Equipe. Marseille qui cible un milieu défensif et un latéral gauche, mais pour l'heure passer à l'action n'est pas à l'ordre du jour. "On verra s’il est nécessaire de faire quelque chose" a déclaré Rudi Garcia, prudent.

A Lyon, si arrivée il y a, celle d'un milieu défensif est la plus plausible selon L'Equipe. Mais le rendement d'Houssem Aouar, de Lucas Tousart et de Tanguy Ndombele est plus que satisfaisant. Jordan Ferri fait déjà le nombre et la recrue Pape Cheikh Diop (arrivée pour 10 millions d'euros) n'a pas encore eu sa chance. Seule une doublure pourrait arriver, et seulement en cas de départ de Ferri. A moins d'un super coup sur le marché.

Les Aiglons déplumés ?

A Nice, un rythme de croisière a été trouvé après un début de saison bien galère. Les joueurs n'ayant pas réussi à s'imposer dans l'équipe qui performe actuellement, ne sont pas à l'abri d'un départ. Si celui de Rémi Walter semble acté, celui du flop Wesley Sneijder pourrait aussi survenir. Le salaire du Néerlandais pèse dans les comptes du Gym et intéresse Los Angeles Galaxy.

Pour Arnaud Lusamba, Gautier Lloris et Vincent Marcel, c'est un prêt qui se profile. Nice va donc surtout chercher à désencombrer le vestiaire. Le club n'a ciblé qu'un seul secteur à renforcer : le milieu offensif. Le nom de Paul-Georges Ntep a été évoqué. Mais l'OGCN ne recrutera qu'en cas de bonne affaire.

Et si Ranieri continuait à se débrouiller avec ce qu'il a déjà ?

Nantes, aussi, cherche à renforcer son secteur offensif, pour l'instant tenu à bout de bras par Emiliano Sala. Kolbein Sigthorsson va revenir de blessure, tout comme Préjuce Nakoulma. Yacine Bammou a un temps de jeu conséquent, signe qu'il représente une option pour Ranieri. Le jeune Santy Ngom commence à pointer le bout de son nez. 

La direction du club aurait ciblé les Brésiliens Luan (Gremio) et Lucas (PSG) ainsi que le Nîmois Umut Bozok. Les deux premiers sont estimés à plus de 15 millions d'euros et le dernier est très convoité. A Nantes, les moyens ne sont pas illimités. Et il faudra, en plus, conserver Diego Carlos, dont le nom commence à faire parler en Europe.

Guingamp aimerait se renforcer dans le secteur offensif. Il est probable qu'il y ait au moins une recrue dans ce secteur, étant donnée l'indisponibilité de Razza Camara jusqu'à la fin de la saison. Pour ce faire, le nom de Yeni Ngbakoto (QPR) revient régulièrement dans les Côtes-d'Armor.

En Avant va aussi chercher une porte de sortie pour Sloan Privat et un prêt pour Karim Achahbar. Benjamin Angoua va revenir des Etats-Unis et Antoine Kombouaré pourrait pousser pour écourter le prêt du latéral gauche Cheik Traoré à Châteauroux.

Même histoire pour Toulouse, à la recherche d'un milieu offensif excentré et pourquoi pas une bonne affaire au milieu. Le club aurait pris le pouls pour le milieu monégasque Souhailo Meïté. Yann Bodiger a des pistes en Espagne. Quentin Boisgard et Clément Michelin pourraient être prêtés. Et pour le TFC la mission sera aussi d'empêcher son capitaine Issa Diop de céder aux sirènes de Leipzig.

A Dijon, on prospecte sur les marchés étrangers comme l'année dernière. Les noms d'Ali Mohamad Al Faz (relayeur nigérien), de Buya Turay (attaquant sierra-léonais) et d'Ezekiel Henty (attaquant globetrotter) ont été évoqués. Outre ces opportunités, le club devrait aviser en fonction des départs. Leroy, Rüfli, Lang et Bahamboula pourrait changer de maillot.

Enfin, à Strasbourg, peu de mouvements à venir. Des retours de blessure sont à venir (Foulquier, Ndour, Martinez et Corgnet). La tendance sera surtout à conserver les éléments clés comme Jean-Eudes Aholou qui plaît en Allemagne, ou le supersub Stéphane Bahoken, en fin de contrat en juin. Seul Vincent Nogueira, peu utilisé, pourrait faire ses valises. 

Andréa La Perna @A_LaPerna