Mediapro s'allie à TF1 pour créer sa chaîne en France, qui s'appellera "Téléfoot"

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
MEdiapro

Mediapro, le nouveau diffuseur de la Ligue 1 à partir de la saison prochaine, a annoncé ce mardi un partenariat avec le groupe TF1 pour retransmettre les matches et la création d'une nouvelle chaîne, "Téléfoot". Celle-ci sera disponible en août 2020, date prévue pour la reprise du championnat français, ont précisé les deux groupes dans un communiqué commun.

L'accord porte sur une durée de quatre ans renouvelable, alors que les détails financiers de l'accord n'ont pas été précisés. De même, le prix de l'abonnement à la chaîne Téléfoot n'a pas été indiqué dans le communiqué commun à TF1 et au groupe espagnol Mediapro.

"Le meilleur de la Ligue 1 : plus de 80% des matchs, dont les dix plus grandes affiches et le match du dimanche soir, une offre magazine étoffée et unique, en semaine et le week-end, incluant le grand magazine du dimanche soir et l'éclairage des plus grands experts. La chaîne diffusera également huit rencontres par journée de Ligue 2", ont indiqué les deux groupes.

Outre l'usage de la marque, l'accord prévoit "un partenariat éditorial de production de contenus" : TF1 fournira à ce titre plusieurs magazines à la nouvelle chaîne, dont un magazine hebdomadaire consacré à l'actu de la Ligue 1, le dimanche de 12H à 13H, des "Téléfoot vintage", qui feront revivre aux téléspectateurs les grands moments du football tricolore, et "La quotidienne - Téléfoot", une déclinaison numérique du magazine.

Enfin, le duo emblématique de commentateurs de la première chaîne, Grégoire Margotton et Bixente Lizarazu, qui a notamment œuvré lors du Mondial 2018 qui avait vu la victoire de l'équipe de France, officiera sur la chaîne de Mediapro pour une vingtaine de matches de L1 diffusés le dimanche soir, dont les "10 plus belles affiches de la saison", précisent les deux groupes.

"Il n'y a rien de plus traditionnel et fort que Téléfoot comme marque"

La chaîne Téléfoot commencera à émettre au mois d'août, à l'occasion de la reprise des championnats. Le nouveau calendrier officiel du foot français, bousculé par la crise du coronavirus, prévoit un redémarrage de la L1 le 23 août, un jour après la L2.

Le groupe sino-espagnol Mediapro, qui a raflé les droits de diffusion de plus de 80% des matches de L1 et L2 pour la période 2020-2024 et pour un montant record de plus de 800 millions d'euros annuels, a créé la surprise en s'alliant avec TF1 pour lancer sa chaîne. "Il n'y a rien de plus traditionnel et fort que Téléfoot comme marque", a souligné le patron Jaume Roures lors d'une conférence de presse en ligne.

"Grâce à cette alliance entre Mediapro et TF1, le football professionnel va pouvoir bénéficier d'une grande marque historique", s'est satisfait auprès de l'AFP Didier Quillot, le directeur général exécutif de la Ligue, saluant une "excellente nouvelle".

Mediapro vise 3,5 millions d'abonnés et présentera son projet le 11 juin

Pour TF1, cet accord arrive à point nommé car il va donner une aura supplémentaire à son magazine Téléfoot, et dégager des revenus, alors même que le groupe est confronté à la chute du marché publicitaire entraînée par la crise du Covid-19. Interrogé sur Europe 1, le directeur des Sports de TF1 François Pellissier n'a pas dévoilé les aspects financiers de l'accord et a précisé qu'il n'incluait pas la possibilité pour le magazine Téléfoot de diffuser des extraits de la L1.

De son côté, M. Roures a souligné que cet accord "stratégique" pourrait s'élargir à d'autres volets "dans un futur plus ou moins proche", comme la régie publicitaire, ou la possibilité d'acquérir en commun des droits de diffusion, en jouant sur "la complémentarité" entre télé payante (Mediapro) et en clair (TF1). Mais il n'y aura en revanche pas de matches de L1 en clair sur TF1. "Nous avons acheté des droits pour la TV payante", a justifié le directeur du média.

Il a confirmé que l'abonnement à la chaîne Téléfoot coûterait autour de 25 euros par mois. Et il promet de prochaines annonces, notamment pour préciser la date de lancement et détailler les éventuels accords de distribution avec des opérateurs de télécoms. Le groupe sino-espagnol vise 3,5 millions d'abonnés et présentera aussi son programme détaillé le 11 juin aux clubs de Ligue 1.

France tv sport francetvsport