Mediapro : les cinq dates d'un fiasco

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hortense Leblanc
Le président de Mediapro Jaume Roures le 21 octobre dernier.
Le président de Mediapro Jaume Roures le 21 octobre dernier. | FRANCK FIFE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Ce vendredi 11 décembre, la Ligue Professionnelle de Football a décidé de mettre fin à son contrat la liant avec Mediapro, diffuseur principal du foot français. Un contrat qui paraissait pourtant juteux et devait rapporter près de 830 millions d'euros par an à la LFP entre 2020 et 2024. Après une première échéance impayée, un bras de fer s'était engagé entre les deux parties, qui aboutit à la fermeture de la chaîne Téléfoot.

• 29 mai 2018 : Mediapro devient le diffuseur principal du football français

Le groupe sino-espagnol remporte trois lots dans les enchères des droits TV organisées par la Ligue de Football Professionnelle. Il est donc convenu que Mediapro diffusera les matches du vendredi 21h, samedi 17h, dimanche 13h, le multiplex du dimanche à 15h et le match du dimanche à 21h, sur la période 2020-2024. En contrepartie, le diffuseur devra verser à la LFP 780 millions d’euros annuels pour la Ligue 1, et 34 millions d’euros pour la Ligue 2. En additionnant les montants dûs par BeinSport, et Free pour des lots moins importants, les droits TV atteignent 1,153 milliards d’euros, un record, et une hausse de près de 60% par rapport au contrat précédent. Un "tournant" qui "confirme la dimension internationale du football français et la dimension globale de l’attractivité de notre sport", se félicitait la Ligue.

 

à voir aussi Ligue 1 : Mediapro, "un projet utopique" selon Pierre Maes Ligue 1 : Mediapro, "un projet utopique" selon Pierre Maes

• 21 août 2020 : Téléfoot ouvre son antenne

Mediapro a conclu un partenariat avec TF1 pour la création de la chaîne Téléfoot, du nom de l’emblématique émission du dimanche matin. Et au-delà du nom de la marque, les deux groupes partagent leurs moyens de productions ainsi que leurs "talents", comme Grégoire Margotton et Bixente Lizarazu aux commentaires des matches. Téléfoot ouvre donc son antenne le 21 août 2020, pour la 1re journée de Ligue 1. Seulement, avec un abonnement à 25,90€ par mois, la chaîne ne parvient pas à attirer les 3,5 millions d’abonnés espérés pour atteindre un équilibre financier. Selon L’Equipe, Téléfoot ne compte que 480 000 abonnés, dont 200 000 ont opté pour l’offre conjointe avec RMC Sport à la suite d’un accord avec SFR. Un accord qui permet à Mediapro de diffuser les coupes d’Europe sans rien devoir à SFR, qui en est le détenteur, mais en contrepartie, l’opérateur récupère l’intégralité des revenus liés aux abonnements à l’offre couplée RMC Sport-Téléfoot. Environ 40% des abonnés à Téléfoot ne rapportent donc rien à Mediapro.

• 5 octobre 2020 : Mediapro ne règle pas son échéance à la Ligue et veut "renégocier le prix"

Alors que la première échéance du 5 août avait été versée en temps et en heure par Mediapro à la Ligue, la seconde, d’un montant de 172,3 millions d’euros, n’a jamais atterri dans les caisses de la LFP. Dans le journal L’Equipe du 8 octobre, Jaume Roures, le patron du groupe, déclare: "Nous voulons rediscuter le contrat de cette saison", invoquant la crise sanitaire qui perturberait son activité. Selon L’Equipe toujours, Mediapro souhaiterait une ristourne de 170 à 200 millions d’euros cette saison, sur les plus de 800 millions d’euros que le groupe doit à la Ligue, une proposition refusée par la LFP. Par conséquent, Mediapro saisit le tribunal de commerce de Nanterre pour forcer la Ligue à négocier, dans le cadre d’une "conciliation".

à voir aussi Mediapro veut déjà renégocier le montant des droits TV, le football français sous forte pression Mediapro veut déjà renégocier le montant des droits TV, le football français sous forte pression

• 5 décembre 2020 : une seconde échéance impayée

Comme en octobre, Mediapro ne verse pas son échéance de décembre, d’un montant de 152 millions d’euros, à la Ligue. L’instance se retrouve donc avec près de 350 000 d’euros impayés. En octobre, elle avait contracté un emprunt de 112 millions d’euros pour verser aux clubs leurs parts des droits TV et ne pas les mettre en difficulté financière.

 

à voir aussi Droits TV : cinq questions que pose le nouveau refus de paiement de Mediapro Droits TV : cinq questions que pose le nouveau refus de paiement de Mediapro

• 11 décembre 2020 : La Ligue met fin au contrat

D'après des informations du journal L'Equipe, confirmées par l'AFP, la Ligue a décidé de mettre fin au contrat la liant avec Mediapro. Le directeur général du groupe a annoncé, ce vendredi matin, la fermeture prochaine de la chaîne Téléfoot à ses salariés. Le calendrier précis n'a pas fuité. Après deux mois de conflit, c'est le fin du feuilleton entre les deux parties. Selon l'AFP, la sortie du diffuseur sino-espagnol, défaillant, doit encore être validée par le tribunal de commerce de Nanterre, et la LFP devrait récupérer ses droits de diffusion d'ici au 21 décembre. Elle va maintenant devoir trouver un autre diffuseur, solvable. Canal+ pourrait se positionner. 

Hortense Leblanc hortense_lblnc