Ligue 1 Marseille Stephane Mbia joie 04 2010
Stéphane Mbia | AFP - Michel Gangne

Mbia de retour !

Publié le , modifié le

En stage de préparation à Saint-Jean-de-Luz, l’Olympique de Marseille attendait avec impatience le retour à l’entraînement de Stéphane Mbia, espéré dimanche. Les dirigeants phocéens l’ont longuement attendu. Le joueur, rentré tardivement d’un séjour aux Etats-Unis, a finalement rejoint le groupe phocéen mercredi soir à Bayonne où l'OM disputait un match amical contre Toulouse.

En cette rentrée des classes pour les pensionnaires de Ligue1, Stéphane Mbia a joué les mauvais élèves. Et risque, plus que le blâme, ledroit de chercher un nouvel employeur. Rentré plus tard que prévu d’un séjouraux Etats-Unis miné par des problèmes d’avion, le milieu défensifreconverti en défenseur central par Didier Deschamps était attendu dimanche dernierà Saint-Jean-de-Luz par son club, Marseille. Déjà, le staff olympien étaitagacé du retard de son joueur, couplé à son comportement. L’internationalcamerounais n’a pas donné signe de vie deux jours durant, avant de passer uncoup de fil à son entraîneur, Deschamps. « J’ai eu un problème decorrespondance entre Atlanta et New-York. J’ai fait une erreur. Je n’ai pas penséà appeler pour prévenir. Ce matin (hier), j’ai eu le coach au téléphone, je mesuis excusé. Tout le monde me connaît au club. Je suis super pro », a-t-ildéclaré. Un « super pro » qui risque de se faire taper « superfort » sur les doigts. Alors que D.D. lui avait « vivement conseillé »de prendre au plus vite un vol vers Biarritz afin de rejoindre le groupe sur lacôte Atlantique, l’ancien rennais est d’abord descendu à Marseille, réglerquelques affaires personnelles. Les pérégrinations de Mbia ont donc fait monterd’un cran la tension des dirigeants, qui n’hésiteront pas à le sanctionner.

Face aux défections répétées du joueur, le staff marseillaisne fera pas preuve de tolérance. « J’attends de parler avec lui quand ilsera là mais honnêtement, ça bouillonne… », avait lâché José Anigo, directeursportif de l’OM. Avant d’ajouter : « Il pourrait avoir une grosse,voire une très grosse amende… ». A la mi-temps de la rencontre opposant Marseille à Toulouse, Mbia était d'ailleurs en discussion avec José Anigo. Deschamps s’était montré encore pluscatégorique. Le technicien ne retient pas Mbia. Libre à lui de partir, si unclub lève sa clause libératoire. « Si tu as envie de partir et que tutrouves les 18 millions d’euros, d’accord ! », a déclaré D.D. Car cesabsences malencontreuses font peut-être office d’écran de fumée. Le milieudéfensif aurait peut être envie d’aller voir ailleurs…

Par Rayan Ouamara