Mbappé, Reims, Saint-Maximin, Sala: ce qu'il faut retenir de la 25e journée de Ligue 1

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
L'hommage du club de Bordeaux à Emiliano Sala
L'hommage du club de Bordeaux à Emiliano Sala | AFP - NICOLAS TUCAT

La 25e journée de Ligue s'est achevée dimanche soir avec un but extraordinaire de Kylian Mbappé, lors de la victoire du PSG chez les Verts (1-0). Le point d'orgue d'un long week-end, débuté vendredi où beaucoup de choses se sont passées. Retour sur ce qu'il ne fallait pas rater en Ligue 1.

• Le but: Mbappé

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Kylian Mbappé. Cavani et Neymar out, un but très important dans la semaine à Old Trafford, tout cela ne suffit pas à éteindre la pépite du football français. A Saint-Etienne, dimanche soir, il a inscrit un but extraordinaire, en reprenant de volée un ballon qui venait de derrière. Son 19e but en 18 matches de Ligue 1. Aucun attaquant français n'avait atteint un tel ratio depuis 45 ans. 

• L'équipe: Reims

Regardez bien le classement de Ligue 1. En 7e position, à deux points de la 4e place occupée par Marseille, c'est bien Reims. Eliminée en Coupe de France aux penalties par Toulouse le 22 janvier dernier, l'équipe n'a plus perdu vécu la défaite en championnat depuis le 5 décembre dernier. Après Marseille, c'est Rennes qui est venu s'incliner en Champagne (2-0) dimanche. Au total, la formation rémoise est sur une série de 5 victoires et 6 nuls toutes compétitions confondues. Première équipe française à avoir atteint la finale de la Ligue des Champions (sous le nom de Coupes des Clubs Champions), le Stade de Reims peut entrevoir l'Europe.

• Le chiffre: 3

Mal en point depuis quelques temps à des degrés diverses, Marseille et Monaco ont renoué avec certaines vertus et surtout de l'efficacité, depuis trois matches. En battant (2-0) Amiens samedi, l'OM a enchaîné une troisième victoire consécutive. Mario Balotelli, sa recrue du Mercato, a enchaîné un deuxième but consécutif, lui qui avait été aphone durant la première partie de la saison à Nice. L'Europe est de nouveau d'actualité pour le club olympien, désormais 4e. A la lutte pour sa survie dans l'élite, Monaco vient également d'enchaîner un troisième match sans défaite, en battant Nantes (1-0). Là-aussi, les progrès sont illustrés par une recrue hivernale:  Gelson Martins, auteur du but vainqueur et de son deuxième but en deux matches. C'est la première fois cette saison que l'ASM enchaîne trois matches sans défaite en Ligue 1.

• L'hommage: Bordeaux à Emiliano Sala

A une dizaine de milliers de kilomètres des obsèques d'Emiliano Sala dans sa ville de Progreso, le club de Bordeaux, son club formateur, lui a rendu hommage. Les joueurs avec une tunique floquée du nom d'Emi avec le N.9 lors de l'échauffement, un tifo géant, avec le portrait de l'Argentin, une banderole où était inscrit "Emi, c'est tout un club qui te pleure", et un message sur les panneaux publicitaires: "Emi pour toujours", sans oublier l'arrêt du match et des applaudissements à la 9e minute de la rencontre entre Bordeaux et Montpellier. Emiliano Sala continue à accompagner la Ligue 1.

• Le joueur: Allan Saint-Maximin

Après avoir géré pendant plusieurs mois les vagues à l'âme de Mario Balotelli, Patrick Vieira, le coach de Nice, est pris dans une autre tourmente. Samedi, après la défaite à Angers (3-0), il s'en est pris indirectement à son attaquant, Allan Saint-Maximin, forfait pour ce match au dernier moment. Et cela n'a pas fait plaisir à l'ancien Monégasque, qui lui a répondu via les réseaux sociaux. La 2e pire attaque du championnat (19 buts, seul Guingamp fait pire avec 17 buts) n'est pas au mieux.

• L'invité surprise: Mourinho

Remercié en décembre de Manchester United, José Mourinho était au stade Pierre-Mauroy dimanche pour assister au match entre Lille et Montpellier (0-0). Aux côtés de Luis Campos, directeur sportif du club lillois avec qui il a travaillé à Madrid, le technicien portugais n'a pas assisté au meilleur match des Dogues. Pas de but, mais un vrai intérêt, notamment pour deux joueurs: "Oui il est présent en tribune officielle avec Luis Campos. Il est venu superviser Nicolas Pépé et Thiago Mendes", a indiqué une source proche du dossier.