Kylian Mbappé
Kylian Mbappé | AFP

Mbappé : "J'ai mis tous les ingrédients de mon côté pour remporter le Ballon d'Or"

Publié le

"J'ai mis tous les ingrédients de mon côté pour remporter le Ballon d'Or. Après, je ne peux pas voter à la place des gens!", a confié à l'AFP la star du PSG Kylian Mbappé, un des principaux prétendants au trophée qui sera décerné le 3 décembre.

"Après, je ne peux pas voter à la place des gens (rires) !", a-t-il confié dans un entretien à l'AFP réalisé en marge de l'officialisation de son partenariat avec la marque de montres Hublot, jeudi à Paris. Auteur d'un but décisif contre Marseille lors du "clasico" français contre Marseille (victoire 2-0) et d'une passe décisive contre Naples (1-1) mardi en Ligue des champions, le champion du monde français assure qu'il n'aura aucun "regret", alors que les votants (environ 200 journalistes du monde entier) ont jusqu'à vendredi pour se prononcer sur le meilleur joueur de l'année sur la planète football. "J'ai fait tout ce qui était en mon possible jusqu'au dernier jour des votes. Donc voilà, ce sera sans regrets, tout ce qui arrivera sera du bonus", a-t-il déclaré.

"C'est sûr que la Coupe du monde va peser"

L'attaquant français, vainqueur du Mondial-2018 avec l'équipe de France et de trois titres nationaux avec le PSG, fait partie des principaux prétendants au prestigieux Ballon d'Or, au même titre que ses coéquipiers Antoine Griezmann ou Raphaël Varane. "Je pense qu'un Ballon d'Or se joue sur des faits marquants dans l'année. On est dans une année de Coupe du monde donc c'est sûr que la Coupe du monde va peser. Après, c'est quand même aussi sur toute une année. J'ai un fait un très bon début de saison. Voilà, on va voir ce que ça va donner", a-t-il encore confié, ajoutant qu'il "serait dommage" que le lauréat ne soit pas un joueur français.

Le Croate Luka Modric (Real Madrid), déjà lauréat des prix UEFA et Fifa du joueur de l'année - des récompenses moins prestigieuses que le Ballon d'Or -, et élu meilleur joueur du Mondial-2018 après avoir emmené sa petite sélection en finale, fait toutefois figure de favori pour succéder au Portugais Cristiano Ronaldo, également candidat à sa propre succession.
    
 

AFP