Abdoulaye Touré
Le Nantais Badoulaye Touré | MAXPPP - PQR - OUEST FRANCE - THOMAS BREGARDIS

Match donné perdu à Nantes contre Bastia

Publié le , modifié le

Après plusieurs mois d'indécisions et de démarches, Nantes s'est vu sanctionné d'un match perdu contre Bastia (3-0) pour avoir fait jouer Abdoulaye Touré le 10 août dernier, alors qu'il était suspendu. C'est la commission des compétitions de la LFP a qui a livré ce jugement. Le FCNA perd donc 3 points au classement, et recule de la 9e à la 12e place tandis que les Bastias gagnent 3 points et s'emparent de la 8e place de la Ligue 1. Mais les Canaris ont annoncé qu'ils allaient déposer un recours de cette décision auprès du tribunal administratif de Nantes. L'affaire n'est pas encore terminée.

Six mois après le match, la décision est tombée. Mais elle n'est peut-être pas encore définitive. Après un jugement de la Commission fédérale, puis celle de la Commission des compétitions de la LFP, puis la Commission supérieur d'Appel de la FFF, puis le CNOSF, la Commission des compétitions de la Ligue a confirmé le premier jugement. Pour avoir aligné Abdoulaye Touré lors du match contre Bastia le 10 août dernier, pour le compte de la 1ère journée de championnat, alors que le joueur devait purger un match de suspension, le FCNA est sanctionné du match perdu. Sur le terrain, les hommes de Der Zakarian s'étaient imposés (2-0). Du coup, ils perdent trois points au classement, ce qui les fait reculer de la 9e à la 12e place.

Dans le même temps, Bastia se voit attribuer une victoire par (3-0), ajoute trois points à son total et passe ainsi de la 10e à la 8e position. Mais les Canaris vont déposer un recours auprès du tribunal administratif de Nantes, selon l'un des avocats du club, Me Jean-François Klatovsky: "J'ai bon espoir que le tribunal administratif, qui va trancher le droit et  non pas mélanger les carottes et les concombres dans la même marmite, comme l'a  fait la Ligue, nous conforte en se basant sur des éléments techniques solides", a-t-il dit à l'AFP. "La Ligue fait à mon sens une analyse totalement erronée des textes et a  pris une décision injustifiée et extrêmement précipitée sur le plan du dossier en redonnant les trois points à Bastia. Car cela va créer encore et toujours  des difficultés quand il faudra leur enlever". Il espère que le tribunal rendra une décision "avant la fin de la saison", mais promet déjà un recours devant le Conseil d'Etat si le tribunal administratif rejetait son recours. 

Ce match du 10 août n'est pas encore fini.