Joie Georges-Kevin Nkoudou Marseille 2015
La joie de Georges-Kevin Nkoudou | JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Marseille sur sa lancée

Publié le , modifié le

A la peine depuis le début de la saison, Marseille avait renoué avec le succès le week-end dernier face à Lille. Ce dimanche, en match de clôture de la 12e journée de Ligue 1, les Phocéens ont enchaîné un second succès, face à Nantes (1-0), confirmant ainsi leur sursaut. La victoire marseillaise a toutefois mis du temps à se dessiner. Face à un collectif nantais en place, l'OM, insipide en première mi-temps, a finalement pris l'avantage grâce à un but de Nkoudou (53e). Pour Nantes, c'est un nouveau coup dur après l'élimination, mercedi, en 16e de finale de Coupe de la Ligue.

Sèchement éliminés en 16e de finale de Coupe de la Ligue, mercredi, par Bourg-en-Bresse, les Nantais avaient à cœur de faire oublier cet échec cuisant. Mais c’est un FCNA amoindri par les absences de Djidji, Bedoya et Rongier qui s’est présenté face à un Olympique de Marseille déterminé à confirmer sa récente embellie en championnat.

Marseille éparpillé, Nantes engagé

Cette motivation, les Marseillais peinaient toutefois à en faire la démonstration en première période. Moins précis, moins organisés, ils se heurtaient sans cesse à des Canaris solides en défense mais aussi plus énergiques dans le secteur offensif. Dans ce jeu pauvre des Phocéens, seul Alessandrini s’illustrait un peu en tentant sa chance à trois reprises face à Riou (26e, 34e, 38e). Mais sans succès.

En face, les hommes de Der Zakarian proposaient un jeu plutôt agréable. Dominateurs en première mi-temps grâce à un vrai pressing, ils tiraient au but à sept reprises – contre seulement 3 pour les Marseillais – mais Mandanda était à la parade des deux vraies occasions nantaises signées Audel (10e) et Thomasson (40e).

Le sursaut phocéen

Au retour des vestiaires, les Marseillais haussaient leur niveau de jeu et parvenaient enfin à créer des décalages intéressants. Et c’était Nkoudou qui, d’une frappe du gauche à l’entrée de la surface, allait finalement débloquer la situation et, par la même occasion, le compteur phocéen (0-1 à la 53e).

Piqués au vif, les Canaris cherchaient la faille mais l’OM était bien plus en place qu’en première période. Les occasions nantaises se faisaient très rares tandis que le pressing marseillais se faisait, lui, plus prégnant. Hormis deux têtes de Vizcarrondo (72e) et Sigthorsson (84e), le FCNA n’avait plus de réelles opportunités d’inverser la tendance.

Au coup de sifflet final, Marseille pouvait se réjouir de tenir là sa deuxième victoire consécutive en championnat. Une première cette saison pour les troupes de Michel qui, au classement, remontent en 12e position. De son côté, Nantes stagne à la 10e place mais compte, rappelons-le, un match de retard que les Canaris joueront mercredi prochain, à Nice.

Réactions:

Michel (entraîneur de Marseille): "On n'a  pas forcément bien joué, mais on a gagné. Je crois que la seconde période a été  plutôt bonne. Parfois, on ne retient pas si on joue bien ou mal, mais ce qui  compte ce soir, c'est le classement. On défend mieux, on défend de façon  solidaire et en seconde période, on a aussi su attaquer. On a perdu beaucoup de  temps et on travaille dur pour le récupérer. C'est vrai que deux victoires de  suite ça fait du bien à la confiance."

Michel Der Zakarian (entraîneur de Nantes): "Je crois qu'on a fait une  bonne première période, malheureusement on a des situations et une occasion  qu'on ne met pas au fond. En seconde période, c'était un peu plus haché de  notre part, beaucoup plus de déchet technique pour pouvoir prétendre à autre  chose. Et on leur donne le but. C'est dommage parce que ce n'était pas un  Marseille d'un grand niveau ce soir. Ce soir dans les couloirs on a très très  mal animé, il n'y a pas eu un centre."

Isabelle Trancoën