Marseille face à Saint-Etienne
Les Stéphanois autour de Pajot et Cohade face aux Marseillais de Diarra, Cabellaet Nkoudou | AFP - VALERY HACHE - PHILIPPE DESMAZES

Marseille - Saint-Etienne au carrefour de l'Europe

Publié le , modifié le

Sans victoire à domicile en Ligue 1 depuis le 13 septembre dernier, l'OM reçoit un rival pour l'Europe, Saint-Etienne, à 14h. Un affrontement entre les deux derniers clubs français en lice en Ligue Europa, qui intervient à mi-chemin des 16e de finale de l'épreuve européenne, que les Verts ont bien négocié (victoire 3-2) au contraire des Marseillais (vaincus à domicile 1-0). Avec cinq points de différence entre les deux équipes en championnat, c'est clairement un match crucial.

"Il ne faut pas dire qu'à l'extérieur on se sent mieux, ici c'est notre stade. Mais insconsciemment on est plus libérés en  déplacement." Rémy Cabella a bien conscience, comme ses coéquipiers olympiens, du problème de l'OM cette saison. Le constat est limpide: en 13 matches de L1 au Vélodrome, les hommes de Michel n'en ont gagné que deux. La série noire atteint désormais 10 matches de championnat consécutifs sans victoire, soit la pire série de l'histoire du club.

Et ce n'est pas le revers subi jeudi en 16e de finale de la Ligue Europa contre l'Athletic Bilbao (1-0) qui va arranger leur confiance. "On revoit les vidéos, on essaie  de trouver les solutions, il n'y a pas 30.000 réponses, à nous sur le terrain  de ne pas nous prendre la tête. Cela ne dépend que de nous, il fait arriver à  se dire qu'à domicile on est les patrons." Rolando ajoute: "On ne trouve pas le chemin. C'est difficile face à des équipes repliées, on essaie de trouver des espaces." Avec un Michy Batshuayi aphone depuis le 17 janvier, l'OM espère avoir, en la personne de Steven Fletecher, l'homme à même de se remettre dans la droite ligne du slogan du club.

Saint-Etienne invaincu depuis 5 matches

Mais Saint-Etienne n'a pas envie de tomber au Vélodrome, surtout que l'équipe du Foretz a une revanche à prendre sur l'OM, qui était venu s'imposer à Geoffroy-Guichard (2-0) le 22 novembre dernier. Engagés dans une série de cinq matches consécutifs sans défaite (et une défaite lors des neuf dernières rencontres toutes compétitions confondues), les Verts savent qu'ils jouent une partie de leur avenir dans les quinze jours qui viennent, avec ce déplacement sur la Canebière, puis jeudi celui à Bâle pourle match retour, avant de recevoir Caen puis le PSG et enfin d'enchaîner avec un voyage à Angers.

"Nous allons déjà nous concentrer sur Marseille avant de penser au retour à  Bâle où nous irons le couteau entre les dents", annonce Jean-Christophe Bahebeck, buteur décisif jeudi. "Il faut tout faire pour aller chercher un bon résultat face à l'OM. Une  victoire nous permettrait de monter sur le podium. Nous avons failli y parvenir  face à Monaco la semaine dernière en menant 1-0. Bien sûr, en tant que  Parisien, j'aurai un supplément d'âme dans cette rencontre. Ce serait  magnifique de battre Marseille chez lui", sourit-il.