Valbuena Marseille Lille 102010
Le Marseillais Valbuena pris en chasse par les Lillois | AFP - PHILIPPE HUGUEN

Marseille pour enfoncer le clou

Publié le , modifié le

Aux commandes de la Ligue 1 depuis ce week-end, Marseille a l'occasion de prendre un peu d'air en recevant Rennes mercredi en match en retard de la 11e journée. Reporté en raison de fortes pluies, ce match tombe à pic pour un OM conquérant. Deschamps pourra d'ailleurs compter sur le retour de Gignac, remis de ses soucis aux ischios-jambiers. 5e à 2 pts des Phocéens, Rennes peut redevenir leader en cas de succès. Sauf nouveau report, Valenciennes reçoit St-Etienne.

L'affiche est belle et la météo clémente. Ce n'est pas la fraîcheur qui va empêcher Marseillais et Rennais d'en découdre. Déja en contact au sujet du transfert de Rod Fanni pour suppléer la blessure de Cesar Azpilicueta (rupture des ligaments croisés antérieurs du genou gauche), les deux clubs se disputent la tête de la Ligue 1. Les trajectoires sont pourtant loin d'être parallèles. Elles se croisent puisque l'OM monte quand Rennes descend. Depuis leur acte fondateur à Moscou, les Provencaux ont écrasé Montpellier 4-0 et semblent avoir trouvé des certitudes dans leur jeu. Dans ce championnat resserré, trois points d'avance, c'est un gouffre ! "C'est l'occasion de prendre un bonus, on va faire le maximum pour qu'il soit de trois points, avance Didier Deschamps. Jusqu'à la trêve, il faut faire en sorte de prendre le maximum de points." Sera-ce encore le cas avec Gignac en pointe mercredi ? Depuis son intérim en tête (8e-10e journée), Rennes a lui baissé d'un ton. Une lente glissade traduite par deux défaites en deux déplacements (Auxerre et Lorient). Les Bretons rentrent-ils dans le rang ? Antonetti ne veut pas y croire et appelle ses joueurs à se relever. "Face à Marseille, il faudra faire très attention, prévient-il. Ils n’ont pas besoin de beaucoup d’occasions pour marquer des buts. Ils sont très efficaces et très solides. J’espère que l’on défendra nos couleurs avec vaillance et que l’on sera à la hauteur de cette rencontre." Le Stade Rennais devra composer sans Sylvain Marveaux, touché aux adducteurs et absent jusqu'en 2011. Une grosse incertitude pèse également sur son capitaine et leader de défense Kader Mangane, toujours handicapé par des problèmes de dos.

Dans le Nord aussi on joue une rencontre importante. Les Verts ont basculé dans la 2e partie du classement pour la première fois depuis la première journée. S'ils veulent recoller au peloton de tête, les Stéphanois doivent prendre les trois points à Valenciennes. Mais la victoire est fuyante depuis le 100e derby fin septembre (0-1 à Lyon) et Christophe Galtier a fini par regarder derrière plutôt que devant. Il est plus que jamais question de maintien et la pression monte dans le Forez. "C’est un match très important, avoue Galtier. L’erreur serait de considérer ce rendez-vous comme un match bonus. Ce n’est pas le cas. Il fait partie des 38 journées du championnat. Le classement est très resserré et nous impose de faire un résultat à Valenciennes." En récupérant Landrin et Battles, les Verts sont quasi au complet. Mais VA aime bien l'ASSE. Des cinq confrontations à Nungesser en Ligue 1 depuis 1993, les Nordistes ont gagné quatre fois (2007 à 2010) pour un seul nul (1993). Avec l'excellent Grégory Pujol et le retour de Guillaume Loriot au milieu, Valenciennes veut poursuivre sa série.