Ocampos et Jabobsen Marseille Guingamp
Lucas Ocampos (Marseille), sorti sur blessure, à la lutte Lars Jabobsen (Guingamp) | ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Marseille, plus inquiétant que jamais, ne s'en sort pas face à Guingamp

Publié le , modifié le

Marseille et Guingamp ne sont pas parvenus à se départager au terme d’un match soporifique. Avec un 0-0 sans aucune occasion percutante, le spectacle était loin d’être au rendez-vous au Vélodrome.

A domicile, l’OM n’avait pas terminé une rencontre de Ligue 1 sans prendre de but depuis le 23 août dernier. Cette statistique aurait pu avoir fière allure, si le match n’avait pas été dépourvu d’actions dangereuses. On ne note qu’une seule grosse occasion en première mi-temps, marquée par le jeu soporifique des deux équipes, pourtant à la peine en championnat (Guingamp est 19e, quand l’OM remonte à la 12e place). Martins Pereira aurait pu permettre au club olympien de prendre l’avantage. Mais sa frappe puissante est détournée par Lössl (43e), laissant ainsi les deux équipes dos à dos au premier coup de sifflet marquant la mi-temps.

La seconde période n’est guère mieux, même si l’OM tâche de prendre le jeu à son compte, sous les sifflets d’un Vélodrome qui s’impatiente. Les supporters croient à la délivrance à la 48e minute, mais la tête de Rolando trouve la transversale. Il s’agit de la seule action réellement dangereuse de la seconde rencontre. Il faut attendre l’avant-dernière minute du match pour voir le premier tir cadré de Guingamp, quand Jacobsen oblige Mandanda à réaliser une belle parade pour ne pas voir le ballon trouver le chemin des filets. 

Le seul moment fort de la rencontre a été finalement la blessure de Lucas Ocampos à la 33e minute, quand Sankharé tombe sur sa cheville. En larmes, l’ancien monégasque est sorti sur civière, et pourrait souffrir d’une fracture du péroné. Il se trouve actuellement à l’hôpital.

Marseille était parvenu à marquer lors de ses quinze dernières rencontres en Ligue 1, depuis la rencontre face à Nice, le 08 novembre dernier (1-0). Ce dimanche au Vélodrome, les hommes de Michel n’ont pas pris de buts. Ils n’en ont pas inscrit non plus, mais ont surtout été incapables de se montrer dangereux offensivement, face à des Guingampais qui auraient pu saisir l’occasion de sortir de la zone rouge. Un bien piètre spectacle pour un OM qui n'avait pas présenté un total de points aussi bas en championnat depuis la saison 2007-2008.