Rémy - Andre Ayew - Valbuena - Marseille - OM
Mathieu Valbuena, Andre Ayew et Loïc Rémy, les trois hommes forts de l'OM ce dimanche contre Auxerre | AFP - JEFF PACHOUD

Marseille laisse encore filer des points

Publié le , modifié le

Alors que Marseille maîtrisait la situation à la pause contre Auxerre (2-0), les hommes de Didier Deschamps ont curieusement reculé en seconde période pour concéder le nul (2-2). C'est un deuxième résultat nul pour l'OM, une semaine après son match contre Sochaux (2-2). En marge de la rencontre de l’OM, Evian-Thonon a dominé l’OGC Nice (1-0) grâce à une réalisation de Khelifa. Les Hauts-Savoyards décrochent la première victoire de leur histoire en Ligue 1.

Lire aussi : Montpellier croque le champion

Marseille pourra s’en mordre les doigts. Séduisants en début de rencontre, les vice-champions de France en titre ont facilement dominé leur sujet en première période. Loïc Rémy, dès la 3e min débloquait la situation d’un but de la tête à la suite d’un coup-franc de Valbuena. L’attaquant international, particulièrement efficace en ce moment dans ce domaine après son but face au Chili, confirme ses dernières belles prestations. Juste avant la pause (43e), c’est sur un coup de tête qu’André Ayew alourdissait la marque sur une nouvelle passe décisive de Valbuena. 

Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Oui mais… L’OM n’est pas encore complètement rodé en ce début de saison et la machine s’est mise à dérailler. L’AJA allait un peu recoller dès le retour des vestiaires, à la 46e min par Traoré grâce à un but tout en puissance. Puis à la 81e, c’est Contout qui est venu offrir un point à des Bourguignons orgueilleux. Après ce nouveau nul, l’OM végète à la 9e place du classement.

La première d'Evian-Thonon

Dans le même temps, le promu Evian-Thonon a confirmé sa bonne prestation de la première journée en dominant Nice (1-0). Les Haut-Savoyards doivent la première victoire de leur histoire en Ligue 1 à Khelifa, qui a trouvé la faille dans un angle impossible face à Westberg. Après leur nul face (2-2) contre Brest, les joueurs de Bernard Casoni sont en Ligue 1 pour faire mieux que de la figuration. Ils pointent à la 4e place du classement. Mérité ! Tout va mal en revanche pour les Niçois qui ont une fois de plus affiché leur limite après leur revers contre Lyon.

A noter que Lille accueillera Montpellier ce soir à 21h en clôture de la deuxième journée.

Le classement des buteurs 

2 buts: Lisandro  (Lyon), Machado (Toulouse), L. Rémy (Marseille), Al.  Traoré (Auxerre)
1 but:  Aubameyang (Saint-Etienne), A. Ayew (Marseille), Belhanda  (Montpellier), Boudebouz (Sochaux), Boukari (Rennes), Bulut (Toulouse), Contout  (Auxerre), Debuchy (Lille), Dernis (Montpellier), A. Devaux (Toulouse), Féret  (Rennes), Frau (Caen), Gameiro (Paris SG), Giroud (Montpellier), B. Gomis  (Lyon), Gonalons (Lyon), Grougi (Brest), Hamouma (Caen), Henrique (Bordeaux),  Jouffre (Lorient), Jovial (Dijon), Jussiê  (Bordeaux), Khlifa (Evian/Thonon),  Lesoimier (Brest), Lucho (Marseille), Mangane (Rennes), Marchal  (Saint-Etienne), Mar. Martin (Sochaux), Mmadi (Evian/Thonon), Montaño (Rennes),  Mounier (Nice), Nogueira (Sochaux), Pitroipa (Rennes), Proment (Caen), Quercia  (Lorient), Sammaritano (Ajaccio), Sorlin (Evian/Thonon), Tettey (Rennes)