Marseille Heinze joie collective 032011
L'OM dans une dynamique de victoire | AFP - GERARD JULIEN

Marseille et Lyon sous pression

Publié le , modifié le

Lille et Paris vainqueurs samedi soir, l’OM et l’OL sont dans l’obligation de gagner pour récupérer de la marge au classement. Marseille reçoit Auxerre sous la menace d’une relégation. Amoindri, Lyon se rend à Toulouse qui est aussi en quête de point pour assurer son maintien. Idem pour Nice et Caen qui s'affrontent ainsi que Monaco en déplacement Saint-Etienne. Les Verts joue l’Europe comme Montpellier qui reçoit Brest.

L'OM veut récupérer son fauteuil

Marseille a la ferme intention de franchir sans encombre les six derniers obstacles qui le sépare d'un deuxième titre consécutif de champion de France. La première étape face à Auxerre, privé de nombreux titulaires dont Benoît Pedretti, n'est pas forcément la plus facile. "On va retrouver la muraille de Bourgogne avec cinq défenseurs. Il faudra déjà trouver la solution pour la franchir", souligne Didier Deschamps. Avec seulement deux points d'avance sur Caen, première équipe relégable, les Bourguignons jouent leur survie parmi l'élite à chaque rencontre.
Privé de Mbia, touché aux adducteurs, et de Loïc Rémy, suspendu, Deschamps possède plusieurs options en attaque avec André Ayew, son jeune frère Jordan ou encore André-Pierre Gignac. Le plus titré des clubs français compte sur son expérience pour négocier au mieux cette dernière ligne droite. "Depuis le départ, ils savent qu'ils sont là pour gagner des titres et finir à la meilleure place du championnat. Ils n'ont que ça en tête, ils sont programmés pour cela, c'est leur quotidien", martèle-t-il. Comme l'an dernier, l'OM réalise une seconde partie de championnat impressionnante : 32 points pris sur 39 possibles. Avant d’aller Lyon sur ses terres, l'OM espère poursuive sa bonne moisson.

L'OL méfiant

Pour se donner les ambitions d'un emballage final victorieux, Lyon se doit de passer avec succès le test de Toulouse. Toulalan et Cris forfait, l'entraîneur lyonnais Claude Puel a recomposé sa défense centrale avec Pape Diakhaté, laissé pour compte depuis deux journées, et Dejan Lovren. En attaque, Jimmy Briand et Honorato Ederson ont aussi déclaré forfait. Miralem Pjanic est lui suspendu. "Un résultat à Toulouse est très important et, ensuite, nous pourrons évoquer Marseille", déclare Puel. "Il faut arriver à apprivoiser toute cette pression pour rendre à chaque fois la meilleure copie possible."
Lyon se méfie avant tout de ce déplacement, même si le TFC reste sur cinq matches à domicile sans victoire, avec seulement deux buts marqués. L'OL rêve toutefois d'imiter Rennes, Sochaux, Montpellier et Auxerre, tous venus gagner dans la cité des violettes depuis le 20 février dernier. "Cette équipe toulousaine a beaucoup de densité physique et elle a besoin de points. Et contre l'OL, elle se lâche. Un groupe avec beaucoup de qualités, un groupe qui a une certaine maturité. Ce sera un match costaud. Il faudra être là", insiste Claude Puel.

Le maintien et l'Europe

Dans les autres rencontres, le maintien et l’Europe seront aussi au menu. Avec trois points d’avance sur le premier relégable, Caen, Nice a une occasion inespérée d’assurer une partie de son maintien en cas de succès sur… les Caennais précisément. Après le forfait de du milieu et capitaine Julien Sablé, rentré de Marseille blessé à l'adducteur droit, qui a gonflé les rangs d'une infirmerie déjà pleine (Bellion, Cantareil, Faé, Gace, Mabiala, Mounier et Paisley), les Niçois devront afficher beaucoup de solidarité. En face,  les Normands seront hyper-motivés pour faire un coup et tenter de sortir de la zone de relégation après le faux pas de Nancy samedi. Idem pour Monaco qui se rend à Saint-Etienne avec une confiance retrouvée mais sans son buteur coréen Park Chu-young. L'équipe du Rocher n'est plus très loin de réussir son pari de se maintenir.
Pour les Verts, une victoire est tout aussi impérative pour se relancer dans la course à la sixième place qui pourrait offrir un ticket pour la Ligue Europa. Battus à Bordeaux la semaine dernière, les Stéphanois peuvent compter sur le retour en forme de leur buteur Dimitri Payet. Après avoir été battu par Marseille (0-1) en Coupe de la Ligue et à Lyon (2-3) à chaque fois avec les honneurs, Montpellier vise les trois points pour recoller à Lorient, sixième. L'entraîneur René Girard, satisfait par le "contenu" du match à Lyon, pourrait titulariser Souleymane Camara aux dépens de Hasan Kabze en attaque. Le défenseur Abdelhamid El Kaoutari effectuera son retour en défense centrale aux dépens de Benjamin Stambouli. Le promu Brest retrouve son entraîneur Alex Dupont sur le banc de touche, après deux matches de suspension. Un dernier effort est attendu pour valider le maintien.

Mathieu Baratas