valère germain marseille ostende 2017 ligue europa
Valère Germain, attaquant de Marseille, lors de la rencontre de Ligue Europa contre Ostende. | KURT DESPLENTER / BELGA MAG / BELGA

Marseille-Dijon : l'OM Champions Project veut passer la vitesse supérieur

Publié le , modifié le

Marseille démarre ce soir contre Dijon sa deuxième saison depuis l'arrivée de Frank McCourt à la tête du club. Et le premier mercato d'été du milliardaire américain a apporté de nouvelles recrues de choix sur la Canebière. Dijon, sauvé de justesse la saison dernière, a également connu une intersaison agitée.

L'Olympique de Marseille clôt la 1ère journée de Ligue 1 en accueillant Dijon. Deux équipes ayant perdu leur buteur phare (Bafetimbi Gomis pour l'OM, Lois Diony pour Dijon) et recruté à toutes les lignes. Mais qui possèdent des ambitions bien différentes. 

OM Champions Project, an I !

"Mon but N.1, c'est d'être dans le Top 3 de la Ligue 1 tous les ans" déclarait Frank McCourt au moment du rachat de Marseille en octobre 2016. 4e l'an passé, l'OM s'est renforcé à chaque ligne pour retrouver la Ligue des champions : Steve Mandanda (Crystal Palace) de retour dans les cages après un départ raté en Angleterre, Adil Rami (Séville) pour renforcer la souvent fébrile défense centrale et Luiz Gustavo (Wolfsburg) pour soulager Morgan Sanson et Maxime Lopez au milieu. Enfin Valère Germain (Monaco), en grande forme lors de la pré-saison, devra faire au moins aussi bien que Bafé Gomis (20 buts), parti rejoindre Galatasaray. Dijon, première marche vers le podium, avait posé des problèmes à Marseille la saison dernière (1-1 en avril). Mais les deux équipes ont bien changé. 

Dijon se cherche un nouveau guide...

Car Dijon aussi n'a pas chômé cet été. Autant sollicité qu'un ventilateur lors d'une canicule, Lois Diony (11 buts la saison dernière) a quitté la Côte d'Or pour le Forez. Saint-Etienne a dû débourser 8,5 millions d'euros, de quoi permettre à Dijon de se renforcer. Avec pour objectif d'éviter une saison aussi compliquée que la saison dernière, où les Dijonnais s'étaient sauvés à la dernière journée. Offensivement, l'arrivée du Lorientais Benjamin Jeannot offre un remplaçant poste pour poste. Les milieux offensifs Naïm Sliti, prêté par Lille, et Wesley Saïd, vendu par Rennes, devront aussi apporter leur écot. Car outre Diony, il a fallu remplacer Pierre-Lees Melou, parti à Nice. Derrière, Dijon a également fait confiance à un Lorientais : Wesley Lautoa. Le défenseur central palie à la fin de contrat de Jordan Lotiès. Un recrutement prometteur sur le papier, à voir si le terrain suit. 

... mais rêve d'un coup à Marseille ! 

Et avant le match, les recrues dijonnaise se sont montrées ambitieuses. "J’ai hâte que le championnat commence avec deux bons matchs d’entrée." a déclaré Benjamin Jeannot. "C’est peut-être une bonne chose de les prendre en début de saison." Pour Naïm Sliti, "la pression est plutôt du côté de l'OM, nous allons donner tout ce qu'on a." Mais ils connaissent la valeur de leur adversaire du soir : "On sait que très bien que ce sera très difficile" a expliqué Wesley Saïd. "On va jouer contre une belle équipe.

Hugo Monier @hgo_mon