Un but et une passe décisive pour Florian Thauvin
La joie du Marseillais Florian Thauvin | DAMIEN MEYER / AFP

Ligue 1 : Marseille chasse le mauvais œil en dominant de fades rennais

Publié le , modifié le

Battu au match aller et éliminé par les Bretons en Coupe de la Ligue, l’Olympique de Marseille a chassé ses démons en s’offrant le Stade Rennais ce samedi au Roazhon Park (3-0). Grâce à des buts de Valère Germain, Morgan Sanson et Florian Thauvin, les joueurs de Rudi Garcia reviennent à hauteur de Lyon et Monaco (41 points) et retrouvent provisoirement le podium.

Une défaite à domicile qui avait fait grand bruit en septembre puis une élimination aux tirs aux buts en 8e de finale de la Coupe de la Ligue le mois dernier au cours d’un match marqué par les polémiques autour de l’arbitrage… Si l’opportunité de rejoindre Lyon et Monaco au classement avait déjà de quoi motiver les Marseillais, l’idée de conjurer le sort face au Stade Rennais devait aussi forcément trotter dans l’esprit des joueurs de Rudi Garcia. Ces derniers l’ont prouvé sur la pelouse du Roahzon Park face à de décevants bretons, dominant largement leur sujet pour s’offrir une première victoire cette année en Ligue 1. De quoi lancer idéalement l'année 2018 côté phocéen.

Marseille en démonstration

Sans Jordan Amavi, blessé hier à l’entraînement, mais avec Morgan Sanson préféré à Zambo Anguissa dans l’entrejeu, les Marseillais ont probablement livré l’une des premières mi-temps les plus abouties de leur saison. Avec un Dimitri Payet parfait en chef d’orchestre, un Sanson au four et moulin et un Steve Mandanda décisif devant Hunou (23e) puis Bensebaini (42e), l’OM a pris le match par le bon bout et a fini logiquement par prendre les devants. D’abord grâce à Valère Germain (1-0, 35e), profitant d’une ouverture lumineuse de Florian Thauvin (sa neuvième offrande cette saison, soit autant que Neymar), avant que Morgan Sanson ne réussisse le break juste avant la mi-temps d’une frappe des 20 mètres après un bon une-deux avec Germain (2-0, 45e).

Peu inquiétés par des Rennais rapidement privés de Wabhi Khazri touché à l'épaule et pas vraiment inspirés offensivement excepté cette frappe d’Ismaila Sarr repoussée sur sa ligne par Hiroki Sakai (42e), les Marseillais se sont contentés de gérer tranquillement leur deuxième mi-temps avant de planter une troisième banderille dans le dernier quart d’heure. Encore une fois très bon mais malheureux devant le but avec notamment un penalty manqué en première période et un incroyable lob de 40 mètres qui a trouvé la barre de Koubek, Florian Thauvin parachevait finalement la prestation aboutie des siens en reprenant de la tête un délice de centre de Luiz Gustavo (3-0, 83e). L'OM confirme sa bonne forme à l'extérieur, enchaînant un huitième succès sur leurs neufs dernières sortie, et en profite pour mettre la pression sur Lyon et Monaco.

Mathieu Aellen