Marco Verratti, PSG
Le joueur italien du PSG, Marco Verratti | DPPI - BENJAMIN CREMEL

Marco Verratti, un sujet de plus en plus brûlant pour le PSG

Publié le , modifié le

Pas un jour ne passe sans que Marco Verratti ne soit au centre d'une rumeur de transfert, ou pire que son agent, Donato Di Campli, ne fasse une déclaration qui laisse planer la menace d'un départ. Le PSG tente de convaincre le joueur de rester. Le joueur, lui, ne dit rien et laisse tout ce petit monde s'agiter. Mais, il était aux premières loges pour assister au premier échec majeur du PSG version QSI.

On connaissait Jorge Mendes, Mino Raiola et même Jean-Pierre Bernès. On apprend depuis quelques semaines à connaître Donato Di Campli. Qui ça? Donato Di Campli, l'agent de Marco Verratti? Demander aux supporters du PSG ce qu'ils pensent de cet agent italien, c'est demander à Jean-Luc Mélenchon s'il est impliqué dans des affaires... 

Car Marco Verratti est devenu un sujet brûlant au PSG. Les dernières sorties de Donato Di Campli n'incitent guère à l'optimisme. "C'est une situation très compliquée, malgré le contrat qui le lie au club jusqu'en 2021", a expliqué Donato Di Campli, dans une interview parue mercredi dans la Gazzetta dello Sport, "il veut gagner des trophées, et le PSG, en l'état actuel, ne peut pas gagner". C'est dit, ce PSG qui est allé le chercher à Pescara pour 11 millions d'euros, qui l'a conduit jusqu'en sélection italienne, qui l'a fait grandir et qui l'a fait rentrer comme l'un des meilleurs milieux de terrain du monde, ce PSG n'est plus assez grand pour le petit (par la taille) Marco Verratti. L'échec de Barcelone, la "remontada", est passé par là. Cette catastrophe industrielle, à laquelle a participé Marco Verratti, sans permettre de l'éviter, a sans doute été la goutte d'eau pour Di Campli et son joueur. 

Envie d'ailleurs

Marco Verratti et les rumeurs de transfert, c'est une longue histoire. Depuis son éclosion, tous les plus grands clubs du monde s'intéressent à son cas. La Juventus, le Barca, le Real, le Bayern... des destinations qui font rêver. Des clubs où il gagnerait des millions et des trophées. C'est ce que ce dit Di Campli. Et le joueur sûrement aussi. Ce dernier a toujours calmé le jeu et déclaré sa flamme au PSG, mais n'a jamais changé d'agent malgré des sorties plus que sujettes à polémique.

Depuis cette saison, c'est nouveau, le joueur se "pose des questions", croit savoir L'Equipe. La saison de transition évoquée par Unai Emery en début d'exercice, formule sûrement maladroite, n'a pas plu à l'Italien. Il veut gagner et selon son agent, il "commence à se demander s'il vaut mieux gagner beaucoup (d'argent, ndlr) et ne rien remporter, ou commencer à gagner des trophées". 

Le PSG n'a pas dit son dernier mot

Le PSG assiste à ce petit manège, mais ne reste pas inactif. Car depuis le départ de Zlatan Ibrahimovic l'été dernier, il veut faire du petit Italien sa tête de gondole. Son joueur phare sur lequel sont basées les campagnes de publicité, d'abonnement, les relations avec les sponsors. Des promesses ont été faites indique L'Equipe dans son édition de vendredi. Un mercato "très actif" et sûrement clinquant est à prévoir cet été du côté de la capitale.

Les deux parties se sont rencontrées quelques jours après le désastre du Camp Nou. Le PSG a pris les devants et n'a pas attendu les déclarations tapageuses de Di Campli. Comme il n'a pas attendu les sollicitations extérieures pour bétonner le contrat du joueur - renouvelé chaque année depuis son arrivée - et qui court jusqu'en 2021. Se cachant derrière cette réalité contractuelle, le PSG assure qu'il n'y a pas de "sujet Verratti". Mais en coulisses, on s'active, justement, pour éviter qu'il ne (re)démarre.