Marcelo Bielsa
Marcelo Bielsa n'a pas été tendre avec Vincent Labrune | PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

Marcelo Bielsa s'en prend à Vincent Labrune

Publié le , modifié le

Marcelo Bielsa est sortie de sa réserve lors d'une conférence de presse à la Commanderie ce jeudi après-midi. Au sortir du mercato, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille a dit tout ce qu'il avait sur le coeur, ou presque, égratignant au passage sa direction et notamment son président Vincent Labrune.

A mots couverts, Marcelo Bielsa avait déjà lancé quelques "scuds" à Vincent Labrune et sa direction. Ce jeudi, il a carrément sorti l'artillerie lourde pour remettre les choses à leur place. Bon communicant, menteur ou homme à qui on a menti, chacun se fera son avis. Toujours est-il que les mots du technicien argentin sont très durs. Pour commencer, le nouveau coach olympien a dit sa déception après ce mercato: "Le bilan du marché des transferts est négatif. Je crois que le président m'a fait des promesses qu'il savait qu'il n'allait pas tenir". Première salve. La deuxième est moins claire mais tout aussi efficace: "La réalité est différente de ce que l'on avait programmé... le mode de fonctionnement du club me déçoit". Sans entrer dans les détails, Bielsa envoie un nouveau message aux gens plus haut placés que lui.

"Doria, pas mon choix"

Sur le recrutement précisément, Bielsa révèle que Doria n'était pas son choix. Pire, il l'avait refusé: "Je me suis opposé à l'arrivée de Doria" "El Loco" avait ciblé "douze joueurs" selon lui dont Stambouli ou Alderweireld". Aucun n'est arrivé. Alors qu'on le présentait comme le nouvel homme fort de l'OM, Bielsa ne serait pas tant écouté que ça. Il l'avait déjà dit. Il enfonce le clou aujourd'hui. A Propos de Doria, Bielsa a détaillé son propos: "Qu'il remplace Lucas Mendes ne fait pas progresser l'équipe. Un joueur installé dans le foot français contre une grande promesse de 19 ans, avec tout le travail que cela implique et alors que je n'ai même pas pu me manifester."

"La direction a menti"

A propos du loft, épisode grotesque de l'été marseillais, Bielsa est catégorique. Ce n'était pas de son ressort. Pire, "la direction du club [lui] a menti". Ni Cheyrou, ni Fanni n'ont été conviés à s'entraîner avec la réserve par le staff. L'Argentin aurait même proposé au premier de s'entraîner avec les pros malgré l'avis contraire de la direction. Cette conférence de presse au vitriol laissera sans aucun doute des traces dans le landernau olympien. Malgré tout, Marcelo Bielsa est déterminé à rester: "Je suis ici et je vais assumer mes responsabilités. Mais je répète : le projet initial ne correspond pas à la réalité. Si j'ai pensé partir ? Non. J'assume tous les résultats sportifs. Mais je ne veux pas être responsable de la manière dont le projet a été conçu."