Louis Nicollin
Louis Nicollin, le président du Montpellier Hérault | AFP - Jeff Pachoud

Maradona à Montpellier : ça devrait se débloquer lundi

Publié le , modifié le

Le président du MHSC Louis Nicollin a indiqué que Maradona et son impresario étaient attendus lundi à Montpellier afin de débloquer la situation.

Louis Nicollin commence à s'impatienter. Le président de Montpellier commence déjà à préparer la succession de René Girard sur le banc. Après avoir lancé au micro de RMC qu'il voulait "faire venir Diego Maradona pour emmerder le PSG", il doit désormais attendre que l'Argentin arrive en France pour discuter plus sérieusement.

"Je ne dis jamais de bêtise. Ça fait un mois que je sais qu'il est intéressé de venir en France. J'ai reçu un fax", avait-il ajouté le lendemain sur la même radio. Seulement, depuis, Nicollin poireaute."Ca devrait se débloquer lundi. Je pense qu'il va venir avec son impresario à Montpellier, pour un premier contact. Ce n'est pas encore sûr à 100%", a-t-il confié à l'AFP, non sans une pointe d'impatience. "On m'envoie des fax en disant 'c'est bon', et puis je ne vois rien arriver," ajoute Nicollin. "Je me méfie avec tous ces imprésarios. Il y a un Argentin, un Maghrébin...il y en a au moins dix ! J'ai donné jusqu'à lundi pour avoir quelqu'un de fiable".

Si René Girard, dont le contrat expire en juin, a assuré qu'il mènerait son groupe jusqu'au bout de la saison, le MHSC ne veut pas être pris de court et poursuit sa quête d'entraîneur. "Je ne vais pas faire le guignol indéfiniment. Il n'y a pas que Maradona, clame Nicollin. Je travaille sur d'autres pistes d'entraîneurs. Et il y en a, il y en a même beaucoup".

Revenus à portée de vue des places européennes (6e), les champions de France ne se laissent pas déconcentrer par le remue-ménage argentino-héraultais, selon Girard qui annonce même que "les garçons vont être motivés à 150%" par l'éventuelle venue del Pibe de Oro.