Diego Maradona
Diego Maradona | AFP - CARLO HERMANN

Maradona à la tête de Montpellier?

Publié le , modifié le

Diego Maradona est d'accord pour s'engager avec le club de Montpellier et ainsi succéder à René Girard, partant en fin de saison. C'est la bombe lancée par Youssef Haijoub, directeur de l'agence SGM qui détient les droits d'image de l'ancien numéro 10 argentin en France.

Le club de Louis Nicollin attire l'intérêt de nombreux entraîneurs. Après avoir évoqué celui de Raymond Domenech, "Loulou" pourrait voir arriver la candidature d'un autre ex-sélectionneur présent au Mondial 2010, Diego Maradona. "Ce matin, Maradona nous a dit qu'il était d'accord pour discuter avec Montpellier d'une éventuelle proposition à la durée et l'envie du club", a indiqué à l'AFP Youssef Haijoub, directeur de l'agence de marketing sportif et d'organisation d'événements SGM Agency. "Nous allons indiquer au club par fax dans l'après-midi qu'il est OK pour entamer des négociations", a-t-il ajouté. La société GSM gère déjà l'image de la légende argentine en France et a l'exclusivité pour négocier en son nom sur le marché français.

Après Beckham, Maradona?

La Ligue 1 a eu David Beckham cet hiver, elle pourrait donc avoir Maradona cet été. "Pourquoi Montpellier n'aurait-il pas un entraîneur avec un tel calibre et une telle image?", s'est interrogé Youssef Haijoub. Une nouvelle qui, si elle se confirmait, serait étonnante. Louis Nicollin l'avait même évoqué, sur le ton de l'humour, lundi sur les ondes de la radio RMC : "pour emmerder le PSG, j'ai envie de faire venir Diego Maradona". Le même jour, l'Argentin avait déclaré rêver d'entraîner Lionel Messi à Barcelone. Il pourrait plutôt diriger Rémi Cabella dans l'Hérault. L'ancien sélectionneur de l'Argentine (2008 à 2010) et d'Al-Wasl à Dubaï est pour l'instant sans club après avoir été pressenti pour entraîner en Irak. Une possibilité écartée en raison du risque sécuritaire. S'il s'engageait à Montpellier, son duo avec Louis Nicollin pourrait aussi faire des étincelles.

Nicollin : "S'il reverse l'intégralité de son salaire"

"S'il désire faire quelque chose... Vu le salaire qu'il va demander, on  échouera, point barre (...) Qui ne serait pas intéressé? Qui dirait non s'il recevait un fax pour proposer Maradona comme manager?", a poursuivi "Loulou". "Mais ce ne sera pas possible, à moins qu'il vienne comme Beckham et qu'il  reverse l'intégralité de son salaire. S'il demande le minimum d'un entraîneur  de L1, à savoir 30.000 euros, je signe demain matin. Même s'il veut une villa et une voiture avec chauffeur, il n'y a aucun problème. Un entraîneur à 100.000  euros? Si je fais ça, je ne m'appellerais plus Nicollin", a conclu le président  du club champion de France en titre. Une perspective alléchante tout de même...

Benoit Jourdain @BenJourd1