Mapou Yanga-Mbiwa a signé un contrat de cinq avec Lyon.
Mapou Yanga-Mbiwa a signé un contrat de cinq avec Lyon. | AFP

Mapou Yanga-Mbiwa à Lyon : objectifs Ligue des champions et Euro

Publié le , modifié le

Présenté à la presse lundi matin, Mapou Yanga-Mbiwa a détaillé les raisons qui l'ont incité à quitter la Roma pour rejoindre Lyon. L'ancien Montpelliérain revient en Ligue 1 avec une double ambition : "terminer dans les trois premiers" et "disputer l'Euro", l'an prochain, avec les Bleus.

Sa quatrième et dernière sélection en Bleu commence à dater. Elle remonte au 14 novembre dernier, face à l’Albanie (1-1). Depuis Mapou Yanga-Mbiwa n’a plus revêtu le maillot de l’équipe de France. C’est précisément pour ça qu’il a signé un contrat de cinq ans avec l’Olympique Lyonnais. "Il y a beaucoup d'attente autour de moi et je vais faire mon possible pour  y répondre, a déclaré le défenseur de 26 ans, acheté 8 millions d’euros plus 2 de bonus à la Roma. Avec Lyon, nous avons l'objectif de livrer une belle saison dans  toutes les compétitions, et nous voulons notamment terminer dans les trois  premiers en championnnat. Après, pourquoi ne pas penser à l'Euro?"

L’Euro : voilà donc ce qui a incité Yanga-Mbiwa, champion de France 2012 avec Montpellier, à revenir en Ligue 1. Voilà également ce qui a poussé Jean-Michel Aulas à privilégier sa venue plutôt que celle de Nicolas Nkoulou, international camerounais. "Mapou est un joueur français qui a l'objectif de disputer l'Euro et, par  rapport à Nicolas Nkoulou, il ne jouera pas  la Coupe d'Afrique des nations", a souligné le président de l'OL lundi.

Ses expériences anglaise et italienne l'ont endurci

"Content de faire partie du  projet lyonnais", Yanga-Mbiwa revient en France nourri de deux expériences à l’étranger. A Newcastle (2013-2014), il ne s’est jamais vraiment imposé en Premier League. Mais il a découvert "tout ce qui est impact physique et travail personnel". "Même si cela a été difficile pour moi en Angleterre, j'en ai conclu qu'il fallait  travailler, même quand ça ne va pas." Son unique saison à la Roma lui a également beaucoup apporté : "En Italie, c'était plus ou moins bien, mais il y avait beaucoup de travail  tactique. En France, nous n'en faisions pas beaucoup."

Le recrutement de Yanga-Mbiwa va pousser Bakary Koné ou Lindsay Rose vers la sortie. Jean-Michel Aulas l’a reconnu lundi : l'un d’eux "va partir". Hubert Fournier dispose désormais de quatre solutions axiales pour sa défense : Milan Bisevac, Samuel Umtiti, Jérémy Morel et Mapou Yanga-Mbiwa. Sans compter le polyvalent Maxime Gonalons.